Notre histoire

Le centre de développement Rocky Mountain est niché aux pieds des montagnes du « North Shore » de Vancouver, qui abrite les terrains à l’état brut les plus diversifiés. Nous développons nos vélos de montagnes haute performance ici depuis 1981.  

Les choses ont changé depuis nos débuts, mais nos directeurs de produits, ingénieurs, pros du marketing, vendeurs et athlètes sont toujours une équipe tissée serré qui travaillent et s’amusent en montagne. Des sentiers locaux aux aventures hors des sentiers battus, nous sommes tous ici pour la même raison : on adore le vélo de montagne.  

À travers les années  

  • 1978 — Ceux qui deviendront les fondateurs de Rocky Mountain travaillent dans un magasin de vélo et commencent à modifier un vélo de route Nishiki avec de larges pneus, des guidons droits et des manettes de vitesse se réglant au pouce.  

  • 1981 — Rocky Mountain Bicycles Ltd. est incorporé à Vancouver, Colombie Britannique, Canada. Les trois fondateurs originaux sont Grayson Bain, Jacob Heilbron et Sam Mak.

  • 1982 — Les fondateurs de Rocky Mountain accompagnent Tom Ritchey au Japon pour sélectionner des composantes durables et des chambres à air. Plus tard dans la même année, ils créent le premier vélo « fat tire » canadien – le Sherpa.  

  • 1984 — Les ventes se déploient maintenant hors de Vancouver et la première vente dans l’est du Canada est enregistrée. La gamme 1985 inclut le Blizzard.  

  • 1989 — Rocky Mountain vend son premier vélo de production en aluminium, le Stratos, et fait ses premières ventes internationales, livrant cinq vélos à Bike Action en Allemagne.  Plus d’exportations suivront : Chris Sports Suisse en 1992, DSB Italie en 1996, A&F Japon en 1997 et Tribe Sport France en 2000.  

  • 1992 — Alison Sydor remporte la première Coupe du Monde pour le Canada sur un Rocky Mountain. 

  • 1993 — La nécessité de pédaliers et autres composantes de qualité devient critique et Rocky Mountain mets sur pieds Race Face Bicycle Component. Bruce Spicer remporte les Championnats Canadiens en Cross-Country sur un Rocky Mountain, ajoutant cette victoire à ses 13 titres nationaux.  

  • 1996 — Andreas Hestler bat Henrik Djernis et John Tomac à la Coupe Scottsdale Cactus, et représente le Canada aux Olympiques d’Atlanta.  

  • 1997 — Les Froriders sont nés. Rocky Mountain est acquis par Procycle. 

  • 2000 — Le Element Race est nommé “Vélo de l’année” par le Mountain Bike Germany Magazine. 

  • 2001 — Wade Simmons gagne la première édition du Red Bull Rampage à Virgin, Utah, aux États-Unis. C’est l’introduction du Slayer.  

  • 2002 — Les deux équipes Rocky Mountain (Karsten Bresser/Karl Platt et Leslie Tomlinsen/Gretchen Reeves) remportent le Challenge Transalp. 

  • 2004 — Marie-Hélène Prémont remporte l’argent aux Olympiques d’Athènes sur un Vertex Rocky Mountain, et Alison Sydor arrive 4e.   

  • 2005 — Le slogan Love the Ride est introduit.  

  • 2008 — Alison Sydor et Pia Sundstedt gagnent le Cape Epic, le plus long jamais tenu avec ses 966 kilomètres.  

  • 2008 — Marie-Hélène Prémont compétitionne aux Olympiques de Beijing and remporte le classement mondial de la Coupe du Monde cette année-là.  

  • 2009 — Sabrina Jonnier (descente) et Geoff Kabush (cross-country) sortent tous les deux gagnants (et remplis de boue!) de la Coupe du Monde à Bromont. Sabrina Jonnier remporte le classement mondial de la Coupe du Monde. 

  • 2013 — L’Altitude est réintroduit comme un des premiers vélos de montagne 27,5’’ d’importance. 

  • 2014 — L’équipe Rocky Mountain Urge bp Rally prends la seconde place à la Série Mondiale Enduro pour le classement d’équipe. Les vélos Rocky Mountain sont exportés dans 36 pays à travers le monde.  

  • 2015 — Wade Simmons, le Parrain du Freeride, célèbre 20 ans avec Rocky Mountain. Une toute nouvelle plateforme de descente est introduite dans la gamme 2016 avec le Maiden, et il est nommé « Vélo de montagne descente de l’année » par le Decline Magazine. 

  • 2016 — Rocky Mountain célèbre 35 ans de bons moments sur deux roues. L’équipe Rocky Mountain Urge bp Rally gagne le classement général de la Série Mondiale Enduro.