Thomas Vanderham

Caractéristique

Retour aux Rocheuses

August 24, 2016

Les sommets emblématiques des montagnes Rocheuses incarnent la nature intrinsèquement sauvage, voire un dédain des expériences domestiquées qu’offre le monde moderne. La chaîne de montagnes à laquelle Rocky Mountain Bicycles doit son nom occupe une place spéciale dans nos cœurs, et cette année, nous savions qu’il était grand temps pour un retour aux sources – à notre roche-mère.

« Durant ma jeunesse à Edmonton, les Rocheuses représentaient pour moi l’archétype même des terrains accidentés et des grands espaces. Depuis que j’ai quitté les Prairies, mes escapades dans mon ancien terrain de jeux ont été plutôt rares, alors toute l’année, j’ai attendu avec impatience le moment où j’aurais la chance d’essayer le nouveau Slayer à Fernie. Je n’ai pas été déçu! Tout était au rendez-vous : les vues panoramiques, les descentes vertigineuses, des sentiers impeccablement aménagés et une communauté tricotée serrée de passionnés de vélo de montagne.

C’était la première fois que je roulais avec Florian Nicolaï, et j’ai vu tout de suite pourquoi il est l’un des meilleurs riders des Enduro World Series au monde. La vitesse lui vient naturellement, et il a le don de tracer des lignes vraiment originales dans les sentiers. Nous avons fait des sorties incroyables, et j’espère pouvoir revenir rouler dans les Rocheuses d’ici peu. » 

—Thomas Vanderham

Dans la Elk Valley, on raconte que William Fernie aurait un jour demandé à un chef des Ktunaxa d’où venaient les pierres de charbon que la fille de l’Amérindien portait au cou. Le chef aurait accepté de lui montrer la source du charbon à condition que M. Fernie épouse sa fille, mais le prospecteur aurait failli à son engagement. La malédiction du chef aurait alors frappé la vallée en entier, qui serait devenue le théâtre de nombreux feux, d’inondations et de catastrophes minières au tournant du siècle. C’est le chef Ambrose Gravelle de la Nation Ktunaxa qui aurait conjuré la supposée malédiction le 15 août 1964. Pourtant, les soirs d’été, en regardant bien le mont Hosmer au loin, on discerne parfois l’ombre de la fille du chef disparu, debout à côté du « cavalier fantôme » sur sa monture.

« Depuis le hublot, à bord d’un vol vers l’ouest au-dessus des montagnes de la Colombie‑Britannique, j’admirais la splendeur des sommets enneigés inondés de soleil. J’ai alors pris conscience que ce qui séparait ma maison d’adoption à Edmonton de mon Vancouver natal, c’était une immense formation rocheuse appelée les Rocheuses. J’ai voulu nommer notre entreprise Rocky Mountain en l’honneur de ces montagnes. » – Grayson Bain, l’un des fondateurs de Rocky Mountain Bicycles, 1981

Les sommets dentelés des Three Sisters dominant la Elk Valley sont constitués de massives couches de calcaire marin en pente, qu’on appelle formation de Palliser. Si la plupart des montagnes sont plus jeunes que le sol sur lequel elles reposent, c’est littéralement le monde à l’envers pour les pics escarpés de Fernie. Il y a 360 millions d’années, la région qui deviendrait la Elk Valley se trouvait beaucoup plus au sud, près de l’équateur, et seulement 80 km la séparaient de l’océan Pacifique à l’ouest. C’était l’ère des dinosaures; les tremblements de terre étaient fréquents et les plaques tectoniques se fracassaient les unes contre les autres, brisant d’énormes morceaux de pierre le long d’immenses failles de chevauchement. Puis, il y a 180 millions d’années, l’ancien fond océanique calcaire a été poussé vers le haut le long de ces mêmes failles et s’est retrouvé par-dessus la couche de pierre plus jeune, renversant la montagne sens dessus dessous.

« J’étais enthousiaste à l’idée de participer à ce projet. Le premier jour, je n’arrivais pas à croire que je roulais avec Thomas Vanderham. Pour moi, c’est une vraie légende! J’adore le regarder rouler et faire des figures avec son style bien à lui. Je n’avais jamais essayé la version finale du Slayer, mais ça ne m’a pris qu’une descente pour m’y habituer. J’ai été surpris de constater comme il s’adapte bien aux différents types de sentiers et de terrains.

Les sentiers des Rocheuses sont très différents de ceux en France, et ne ressemblent à aucun des endroits où j’ai roulé durant les Enduro World Series. La journée dans la zone alpine a été exceptionnelle. Rouler sur des sentiers bruts en sachant que Thomas était juste derrière moi a un peu mis mes nerfs à l’épreuve, mais les paysages étaient magnifiques et j’ai eu un plaisir fou. L’expérience a été fantastique, et j’espère pouvoir revenir bientôt! » 

—Florian Nicolaï

La grandeur des Rocheuses ne laisse personne indifférent. Des bouleversements géologiques aux mégatonnes de roches qui façonnent le paysage au rythme des mouvements glaciaires, les forces ayant engendré ces montagnes sont presque inimaginables. Cet endroit n’a pas son pareil pour nous faire sentir tout petit et nous rappeler que ce que nous avons sous les yeux aujourd’hui n’est qu’un instantané éphémère de l’histoire géologique de la terre. C’est un honneur d’explorer ces merveilles de pierre et de terre à vélo.

Photos de Paris Gore
Texte de Brian Park

Générique du film

Présenté par Rocky Mountain Bicycles
Création : Liam Mullany
Production : Brian Park
Riders : Thomas Vanderham et Florian Nicolaï
Caméra : Liam Mullany et Nic Genovese
Couleur : David Tomiak
Son : Keith White
Aménagement des sentiers : Matt Dennis

Musique

Introduction
Oliver Michael
olivermichael.com
 
Clams Casino – Waterfalls
Michael Volpe
Publication : Clammyclams Music/Sony/ATV Tunes LLC (ASCAP) a/s Sony/ATV Music Publishing Canada (SOCAN)
Tous droits réservés. Utilisé avec permission.

 

Remerciements

Mark Hall et l’équipe de GearHub à Fernie
Rob Peters chez Ascent Helicopters
Précédent Nouvelle 2016 EWS Team World Champions The Rocky Mountain Urge bp Rally Team are your 2016 Enduro World Series Team World Champions!
Prochain Nouvelle Le Slayer est de retour Il en a dedans.
Caractéristique

C'est un départ pour le Maiden

August 18, 2015

Plus tôt ce mois-ci, nous nous sommes rendus au Retallack Lodge avec Thomas Vanderham, Wade Simmons, quelques employés Rocky Mountain ultra-chanceux et autres médias clés afin d'effectuer le lancement officiel du Maiden.

Arriver 'en grands'.

Après avoir étanché notre soif avec quelques rafraîchissements, on s'y est mis immédiatement. 

Rob Potter fait l'expérience des pistes rapides et intenses du Retallack pour la première fois.

Un classique de Simmons.

Première soirée: plusieurs ont eu mal à l'égo en participant au jeu de clous Nageln (aka Hammerschlagen).

Des villages miniers fantômes aux cimetières d'autobus, les montagnes Selkirks ont une histoire fascinante.

Simmons qui arrive avec la vandemonium. Oh, et 12 Maidens.

Deuxième journée: il n'y a pas meilleure navette.

Scotty P, que l'on surnomme aussi Pickles, atterrit au sommet de Reco. L'an dernier nous soutenions l'aménagement de la piste Peak 2 Creek, alors c'était vraiment quelque chose de pouvoir enfin en faire l'essai.

On s'est fait dire que vous aimiez les montagnes rocheuses, donc on fait l'essai de vos Rocky Mountains sur des 'Rocky Mountains'.

Le printemps dernier notre Chef de Produits, Ken Perras, a fait un accident et s'est cassé trois vertèbres, un fémur, une hanche, le sternum, 10 côtes, en plus de s'être  perforé un poumon. C'est incroyable de le voir sur le vélo, dévaler une pente à nouveau.

Vanderham a beaucoup aimé les pistes rapides et vallonnées qui descendaient des hauteurs alpines, jusqu'au chalet au bas de la montagne.

Deuxième soirée: nous avons regardé Maiden Voyage en première, un montage de Vanderham avec Matt Mills et Anthill Films, et avons fait un toast aux pistes avec un sacré bon whisky. En plus, il semblerait que Ken est pas mal bon au Jenga avec une planche IndoBoard.

Après trois jours à dévaler une partie des meilleurs terrains au monde, à manger de la bouffe incroyable et à apprécier la vie de chalet en général, c'était déjà le temps de rentrer à la maison et de se préparer pour Crankworx.

Nous aimerions remercier Mike Kinrade et Phil Pinfold du Retallack Lodge, Dean et Ida de Toyota BC, et Margus Riga pour ses merveilleuses photographies.

CONSULTEZ LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MAIDEN EN ENTIER, ICI.

Précédent Nouvelle Catching Up with Jesse Melamed EWS racer Jesse Melamed sits down with Stan's Notubes to talk racing, injuries, wheels, and his plans for 2016.
Prochain Nouvelle Voici le Maiden Son cadre en carbone a été conçu dès le départ pour performer aux plus hauts niveaux en Coupes du monde, aux parcs de descente, ainsi qu’en freeride « big mountain ». 
Nouvelle

Voici le Maiden

August 05, 2015

Après presque quatre ans de développement, nous sommes fiers de présenter le Maiden. Avec la liberté de concevoir dans un horaire prolongé, il représente l’apogée de notre technologie et de notre innovation. Son cadre en carbone a été conçu dès le départ pour performer aux plus hauts niveaux en Coupes du monde, aux parcs de descente, ainsi qu’en freeride « big mountain ». 

Details

  • Débattement: 200mm (Av), 200mm (Ar)
  • Cadre, lien, base arrière et hauban en carbone
  • Optimisé pour tailles de roues 26’’ et 27.5’’ avec le concept de roues égalisées
  • Suspension Smoothlink à quatre bras
  • Les axes de collet du pivot PIPELOCK se fixent dans le cadre pour plus de rigidité
  • Roulements à billes Enduro MAX surdimensionnés pour une durée de vie prolongée et une capacité de charge plus élevée
  • Protection de cadre intégrée : protecteur de tube diagonal moulé, garde-boue de suspension arrière, protecteur de bases, et pare-chocs de fourche intégrés
  • Électroniques Di2 compatibles avec port de batterie furtif interne
  • Routage de câble et frein interne
  • Jeu de pédalier PressFit BB107, jeu de direction drop-in IS42 | 52, entraxe de 157mm, montage ISCG-05
  • Grandeurs : S/M/L/XL 


Suspension

Courbe de suspension

Nous avons testé une vaste gamme de systèmes de suspension durant le développement du Maiden. La plupart des vélos de descente à quatre bras ont des pentes de taux très bas (inclinaison de <20%). Ils ont un bon support à l’affaissement, mais requièrent des taux de ressort plus hauts et durs ou des amortisseurs à air progressifs pour éviter les cyclistes plus avancés de s’excaver. D’un autre côté, certains vélos à pivots virtuels ont des pentes de taux très élevés (inclinaison de >70%). Ils ont une excellente sensibilité aux petits chocs et ne s’excavent pas facilement, mais ils se vautrent et manquent de support à l’affaissement.

La courbe du Maiden se tient entre les extrêmes à 40% d’inclinaison. Elle commence assez basse pour offrir une souplesse aux petits chocs, termine assez haute pour éviter d’excaver, apporte un bon support au cycliste à l’affaissement et finalement, permet l’usage d’un ressort plus léger. Nous avons aussi ajusté la progression afin qu’elle s’élève à une courbe quasi constante qui rend une réponse plus prédictible ainsi que des ajustements d’amortisseurs plus efficaces.

Cette performance résulte avec un système réactif et souple à la fois. Le vélo dévore les bosses répétitives, se lance des sauts de manière prévisible et réagit bien lorsque poussé agressivement.

Pédalage et Allongement de base arrière

Le Maiden met efficacement de la puissance au sol grâce à un haut niveau d’anti-rabaissement (anti-squat) (75% avec les roues 27.5’’) et une suspension bien supportée. L’allongement des bases est minimal (26mm avec les roues 27.5’’ ou 21mm avec les roues 26’’) et nous avons poussé cette croissance plus loin dans le débattement afin d’améliorer d’avantage sa performance sur les petits chocs tout en parvenant à avoir la trajectoire d’axe que l’on désirait.

Caractéristiques de freinage

Notre équipe d’ingénieurs a passé beaucoup de temps pour améliorer l’adhérence et le contrôle en freinage, puisqu’un freinage plus efficace nous rend plus rapides. Notre freinage Autonomous en attente de brevet résiste à la fois à la compression et à l’extension durant le freinage – ceci tout en restant actif pendant la majorité du trajet de la roue arrière et permettant au vélo de réagir sous les forces du terrain plutôt que les forces du freinage.

Le Maiden arrive à ces caractéristiques de freinage en équilibrant « l’anti-rise » (35%), la contre rotation de l’étrier de frein et le transfert instantané de l'inertie du frein. Le pivot virtuel de notre triangle arrière commence loin derrière le vélo, s’éloigne vers l’arrière à l’infini lorsque le vélo compresse et réapparait à l’avant du vélo en fin de course. Ce long levier virtuel du triangle arrière est l’idéal afin d’épargner le phénomène « grip-slip » de perte d’adhérence que l’on retrouve chez d’autres vélos, spécialement dans les designs à pivot simple.

L’effet est épatant : on retrouve plus de débattement disponible pour encaisser le terrain durant le freinage, il y a plus de traction et les mains se fatiguent moins – une équation gagnante. 

Géométrie 

Nous avons travaillé de près avec nos athlètes en gravité à travers le design du vélo et ses phases de test, ainsi selon les paramètres personnels de Thomas Vanderham pour le centre de gravité bas du vélo, un ‘reach’ (distance horizontale boitier de pédalier-tube de direction) bien équilibrée et une géométrie agressive. 

Ajustement et Adaptabilité 

Il y a des avantages aux roues 26’’ et 27.5’’ pour les applications de la descente. Plutôt que de simplement mettre des roues plus grandes sur un design existant et compromettre la dynamique de direction, nous avons créé le concept de roues égalisées. En utilisant une entretoise de tube de direction combiné à deux positions d'essieu arrière, ce système permet aux cyclistes de choisir leur dimension de roues tout en maintenant la hauteur optimale du pédalier et la géométrie de pilotage de la fourche.

Nous avons adapté notre système RIDE-4 pour ajuster la géométrie tout en minimisant l’altération de la courbe de suspension. Ceci nous a permis d’apporter certains changements subtiles à la géométrie comme un 1⁄4’ ajouté à l’angle du tube de direction avec un effet minimal sur le réglage de l’amortisseur. 

SEE ALL MODELS HERE. AVAILABLE LATE OCTOBER.

Précédent Caractéristique C'est un départ pour le Maiden Plus tôt ce mois-ci, nous nous sommes rendus au Retallack Lodge avec Thomas Vanderham, Wade Simmons, quelques employés Rocky Mountain ultra-chanceux et autres médias clés afin d'effectuer le lancement officiel du Maiden.
Prochain Caractéristique An Idiot's Guide to Bikepacking on Snow Skyler Des Roches continues to push the boundarys of where tires make tracks when he and Knut Kitching take a couple of Blizzards into the glaciers and snowy mountain passes of the South Chilcotins in the early Summer, by night.
Nouvelle

2015 Thunderbolt MSL

August 07, 2014

Nommé ainsi grâce à son agilité aussi rapide que l'éclair, le Thunderbolt 2015 domine sur unegrande variété de terrains. Que ce soit pour de longues ascensions plus techniques ou pour unedescente sinueuse singletrack, il vous permettra d'affronter les obstacles les plus difficiles et desauter toute particularité d'une piste qui se présente sur votre passage, comme si de rien n'était.

Le tout nouveau cadre en carbone SMOOTHWALL™ sur les modèles MSL du Thunderboltreprésente une étape importante pour Rocky Mountain. En utilisant notre nouveau pivot principalavec le système PIPELOCK™, nous avons éliminé tous les roulements à billes traditionnels ducadre, ce qui résulte en un vélo beaucoup plus rigide, léger et nécessitant moins d'entretien.

Nous avons conçu le Thunderbolt MSL pour notre mélange unique de riders adeptes de Cross-Country et des trails— des gens qui se donnent à fond en tête de peloton et qui savent aussi resteragressifs tout en ayant du style, et ce, même lorsque le terrain devient plus ardu. Un marathon? Certainement. Trois sauts de suite? Pourquoi pas! La BC Bike Race? Absolument! Essayer touteles trails? Évidemment sinon ce serait impoli.

Technologie

  • Système RIDE-9™ — Notre technologie brevetée RIDE-9™ est la clef ultime de la polyvalence extraordinairede nos vélos. Elle utilise deux verrous quis’entrecroisent afin d’ajuster les caractéristiques degéométrie et de suspension permettant aux ridersde faire une mise au point de leur vélo selon leurstyle de conduite et un terrain spécifique, tout entenant compte de leur poids.
  • Carbone SMOOTHWALL™ — Le carbone SMOOTHWALL™ utilise un des procédés en carbone lesplus sophistiqués au monde afin d’offrir un produit durable procurantune conduite de qualité et la meilleure rigidité possible pour son poids, sepositionnant ainsi comme leader dans l’industrie. Nous éliminons toutexcès de résine et de fibres en utilisant un moule interne rigide plutôt qu’un réservoir gonflable traditionnel. Différents types de carbone sontaussi utilisés à certains endroits spécifiques du cadre afin de maximiserla rigidité et la résistance aux impacts, tout en diminuant le poids global.
  • Pivot PIPELOCK™ — Plutôt que de compter sur la compression latérale pour garantir larigidité, comme dans un pivot principal d’une conception traditionnelle, notre pivot PIPELOCK™ en attente d’un brevet utilise un collet anodiséde standard militaire qui se fixe radialement dans le cadre, pour créer unempattement de pivot le plus large possible, et de ce fait le plus rigide. L’utilisation du PIPELOCK™ nous permet de diminuer le poids du pivotconsidérablement tout en augmentant significativement la rigiditélatérale. PIPELOCK™ inclut des points d’injection de graisse pour unentretien facile.
  • Pivots BC2™ — Plus légers et plus rigides que les systèmes de roulement àbilles conventionnels, nos pivots Bushing Concept 2 (BC2™) sont la nouvelle générationde notre système révolutionnaire ABC™, en version surdimensionnée. Contrairement aux autres pivots à coussinets, notre système breveté utilise une pièce enalliage durci autobloquant pour contrôler le contact entre lasurface des coussinets, réduisant ainsila friction statique. BC2™ inclut des points d’injection de graisse pour un entretien facile.
  • Pivts ABC™ — Avec notre concept révolutionnaire à bague deserrage angulaire (Angular Bushing Concept, ABC™), nos pivots sont plus légers, plus rigides etnécessitent moins d’entretien que les systèmes deroulement à billes conventionnels. Tout commenos pivots BC2™, ceux-ci tournent sur une pièceen alliage durci autobloquant pour réduire la friction statique. Toutefois en utilisant une baguede serrage angulaire, la surface de contact relative augmente aussi, ce qui optimise les pivots pour unemplacement plus restreint comme sur les bases.
  • Suspension SMOOTHLINK™ — La suspension SMOOTHLINK™ offre une souplesse et un support remarquables à travers une vaste sélection de vitessespar rapport à un système de pivot simple ou les autres configurations de suspensions à quatre barres. Ce système breveté réduit à la fois l’oscillation et les affaissements brusques tout en nous permettant de perfectionner d’autres variables comme le freinage et la traction en ascension, et ce, pour une très grande variété de types d’utilisation auxquels le vélo estdestiné.

Les Particularités

  • Entièrement compatible avec le système Di2 incluant un accès pour une batterie intégrée dans le tube inférieur.
  •  Le routage interne des câbles, de la suspension et du système de selle à tige télescopique intégré garde les câbles soigneusements rangés.
  • Gestion facile du système de câblage interne grâce à l’accès intégré au tube inférieur.
  • L’essieu arrière complet de 142mm augmente la rigidité.
  • Le pédalier BB92 Pressfitm offre un maximum de rigidité latérale.
  • Les accès pour ajouts de graisse sur les pivots BC2™ et PIPELOCK™ permettentun entretien rapide et facile.

Géométrie

Thunderbolt MSL Modèle RTC™

Nous avons doté le Thunderbolt MSL d’un jeu de suspension de 120mm SMOOTHLINK™ afin de lui donner un mélange parfait entre efficacité en Cross-Country et aptitudes impressionnantes sur les trails.

Afin d’atteindre le degré d’agilité et de réactivité que nous recherchions avec ce vélo, nous avons choisi des roues de 27.5’’ et un court protecteur de base, un pièce d’ingénierie conçue sur mesure de 422mm. De plus, nous avons augmenté le contrôle en allongeant le tube supérieur et en réajustant la longueur de la tige de selle, et avons pu significativement réduire la hauteur abaissée en insérant la suspension à l’intérieur du tube supérieur.

Finalement, nous avons ajouté le système RIDE-9™ à cette formule gagnante, offrant un large évantail d’ajustements— de relâché et progressif jusqu’à raide et efficace— afin de permettre aux riders de régler le Thuderbolt MSL en fonction de leurs style de conduite et de terrain préférés.

 

Thunderbolt 799 MSL

 

Thunderbolt 770 MSL

 

Thunderbolt 750 MSL

 

Thunderbolt 790 MSL

BC Édition

Avec le sentiment inépuisable et agile de la courbe de suspension SMOOTHLINK™ combinée à une géométrie et une suspension ajustables à l'aide du système RIDE-9™, offrir l'Édition BC du vélo Thunderbolt MSL ne faisait que du sens. Monté de la même façon que nous ajustons nos propres vélos (un guidon plus large, de gros pneus, des roues fortes et une suspension agressive), l'Édition BC a converti le Thunderbolt et son agilité en un vrai vélo de trails espiègle et agressif.

Précédent Nouvelle Teamfahrer gesucht! Bewirb dich für die Saison 2015 als Expert oder Friend im Craft-Rocky Mountain Team, lebe unser Motto „love the ride“ und werde Teil einer einzigartigen Mannschaft!
Prochain Caractéristique Altitude Sickness — Highs & Lows at EWS #5: Winter Park, Colorado À plus de 10 000 pieds d'élévation à Winter Park au Colorado, cet arrêt du Enduro World Series promettait d'être l'une des courses de la saison des plus difficiles au niveau physique.
Caractéristique

The Staycation: Une Aventure sur L'Ile de Vancouver

September 10, 2013

Les athlètes de Rocky Mountain aiment voyager partout dans le monde et pouvoir utiliser leur vélo dans des endroits uniques et grandioses. Partout où ils vont, d’un coin perdu d’Argentine jusqu’à la Grande Muraille de Chine, en plus d’un nombre incalculable de lieux entre les deux, ils rencontrent des personnes qui rêvent de rouler un jour dans notre coin de la Colombie-Britannique.

C’est pourquoi cette année, Thomas Vanderham, Brett Tippie, Geoff Gulevich, Wade Simmons et Andreas Hestler ont décidé de requinquer leur amour pour notre coin de pays en explorant l’Île de Vancouver au large des côtes de la Colombie-Britannique.

Gorgés par trop de café le matin et trop de bière le soir, ce fut un superbe voyage qui a définitivement contribué à nous remettre en contact avec nos origines. La question ne se pose même pas : nous reviendrons pour continuer à explorer l’abondant réseau de pistes sur l’Île et pour retrouver les gens que nous avons rencontrés en cours de route.

———

Photographie par Margus Riga.

Précédent Features The Staycation: A Vancouver Island Adventure This year Thomas Vanderham, Brett Tippie, Geoff Gulevich, Wade Simmons, and Andreas Hestler decided to reinvigorate their love for home by exploring Vancouver Island.
Prochain Nouvelle Thunderbolt New for 2014, the Thunderbolt is an agile, playful XC bike that loves punchy, technical climbs and flowy singletrack descents.
Nouvelle

Thunderbolt

August 28, 2013

When XC gets rowdy, the agile and playful Thunderbolt shines. With 120mm of SMOOTHLINK™ travel and 27.5” wheels, the Thunderbolt delivers a great mix of intuitive XC capabilities and pure, playful trail fun.

"The Thunderbolt is my kind of XC bike. It's got a natural feel and tackles the climbs exceptionally well. On the descents it provides the kind of small bump sensitivity usually reserved for longer travel bikes.” -Thomas Vanderham

Rocky Mountain's entire development team unanimously agreed on the need for a fun XC bike that stands on the shoulders of our dedicated XC race bikes. By understanding the attributes of race bikes, we tested and perfected the numbers to arrive at geometry that lends a more playful feeling to riding cross-country. We were able to design a short 426mm rear end on the Thunderbolt, tucking the 27.5” wheel in close to the rider for lots of maneuverability and agility. At the same time, the top tube has been lengthened from traditional Rocky Mountain designs to accommodate today's shorter stems and wider bars. Our Engineers and test-riders like Thomas Vanderham experimented tirelessly to arrive at the bike's 68.5° headtube angle, balancing the unique handling-properties of both XC and trail riding styles.

Key Features:

  • No-nonsense FORM™ Alloy frame with 27.5" wheels for agile, playful handling
  • 120mm of XC-tuned SMOOTHLINK™ Suspension delivers exceptional climbing traction and a stable pedalling platform
  • ABC™ Pivots are lighter, more durable and laterally stiffer than conventional bearing systems
  • BB92 pressfit bottom bracket provides maximum lateral stiffness
  • 142mm E-Thru rear axle to increase stiffness (Thunderbolt 710 utilizes F/R quick release)
  • Internal cable routing keeps cables neatly stowed, with service-friendly ports
  • Internal “Stealth” dropper-post routing tucks the housing inside the frame for minimal clutter (with external option)

See all the new Thunderbolt models here.

Précédent Caractéristique The Staycation: Une Aventure sur L'Ile de Vancouver Thomas Vanderham, Brett Tippie, Geoff Gulevich, Wade Simmons et Andreas Hestler ont décidé de requinquer leur amour pour notre coin de pays en explorant l’Île de Vancouver au large des côtes de la Colombie-Britannique.
Prochain Nouvelle Joyriding Avec Gully Cette année marquait la 10e édition du Crankworx de Whistler.
Nouvelle

Whip-off Flip-off

August 18, 2013

WHISTLER, Colombie-Britannique – Le championnat mondial de Whip-Off était à l’origine un évènement clandestin inventé par le photographe Sven Martin. Suite à l’intérêt marqué pour ce genre de compétition, le Crankworx l’a intégrée officiellement à son événement. Depuis, chaque année, autant la foule que les riders moussent l’ambiance et font de cette compétition un succès des plus bruyants et excitants !

 

Photos courtoisie de Red Bull. Visionnez la galerie d’images complète.

Plus de détails sur le Championnat mondial de Whip-Off

Vidéo et Diaporama de Vital MTB | Photo Epic et Vidéo de PinkBike

Autres événements au Crankworx de Whistler

Gully au Joyride au Red Bull Joyride | Crankworx EWS Report par Jesse Melamed

Précédent Nouvelle Joyriding Avec Gully Cette année marquait la 10e édition du Crankworx de Whistler.
Prochain Nouvelle Jesse Melamed's Crankworx EWS Report The Crankworx Enduro World Series race has come and gone. 21-year-old Jesse Melamed of our Altitude Enduro Team was the event's biggest surprise, earning a blisteringly fast 6th place against an incredibly stacked field.
Caractéristique

Fourtitude

July 03, 2013

Rocky Mountain's riders are a diverse bunch, and we take pride in that. Our Altitude platform is equally diverse, so with this Fourtitude video we set out to explore what four very different riders could bring to the Altitude 790 MSL.

Wade Simmons, Andreas Hestler, Thomas Vanderham and Geoff Gulevich all ride the 5.18 lb Altitude 790 MSL frame in the video. The Ride-9 system allows them to set their geometry and suspension rates up in a variety of ways. Wade runs it slackest; Thomas runs it in slacker & progressive (forward & down, aka "Vanderham Mode"); both Dre & Gully run the bike neutral & progressive (furthest down).

Wade wanted to showcase the kind of "steep & deep" technical riding that he enjoys on a daily basis. These natural steeps lurk on Vancouver's North Shore, but rarely see bikes that aren't full travel downhill rigs. We're pretty sure The Godfather would be stylish on an old 10-speed too, but it's always humbling to see him bring flow to the burliest lines.

Andreas "Dre" Hestler is an Olympian and has plenty of experience racing TransAlp and Enduro events, so it's no surprise that he coaxes blistering speed out of the Altitude. For Fourtitude he took it to Squamish, where he gunned for some Personal Bests on one of the nicest trail networks around.

Thomas Vanderham likes to take each new bike to Kamloops - a landscape he knows and loves, and the Altitude was no exception. For its maiden voyage he took it out for some true trail blasting, from corner slashing to his patented whips.

Geoff Gulevich is better known for his slopestyle riding, but he was excited to bring his playful approach to the Altitude. He decided to shoot his section on a short road trip through Oregon, where he had a few tricks up his sleeve.

Précédent Nouvelle Introducing the Instinct MSL Soyez assurés qu’il maitrisera le sentier.
Prochain Features Fourtitude: Four Riders + Rocky Mountain Altitude
Caractéristique

The Road to Rampage

December 11, 2012

Rampage is, in our opinion, the pinnacle of modern freeriding and words can't describe the intensity of being there in person. Yet, behind all the glamour and media attention of the Finals are countless hours of planning, traveling, digging, testing, sculpting and refining the ridiculous lines that epitomize the competition. This is a short film about all the blood, sweat, and beers that happen behind the scenes of Rampage.

Précédent Features Fourtitude: Four Riders + Rocky Mountain Altitude
Prochain Caractéristique An Argentina Adventure 5 part video series. This trip wasn't about finding big hucks, shredding scree slopes, heli-shuttles, or filming for a feature movie. It was about finding a true mountain bike adventure and sharing it with close friends.
Caractéristique

An Argentina Adventure

August 22, 2012

Sitting on the edge of the Andes, Bariloche is famous for its Catedral ski resort, the biggest in South America, and for its notoriously rugged backcountry terrain. After bouncing around various ideas of where we should take this year's Rocky Mountain adventure, we dug deeper and discovered that Bariloche has a burgeoning mountain bike scene with killer trails and passionate locals. That, and Argentina's warm sunshine in February sealed the deal.

The trip wasn't about finding big hucks, shredding scree slopes, heli-shuttles, or filming for a feature movie. It was about finding a true mountain bike adventure and sharing it with close friends.

So, we pulled together the team of Thomas Vanderham, Geoff Gulevich, Wade Simmons, and Andreas "Dre" Hestler, as well our very talented friends Margus Riga and Ambrose Weingart to capture the trip's visuals, and headed to the Southern Hemisphere. With the help of our amazing guides, Martin "Cepi" Raffo, Bojan Magister, and Gonzallo Serenelli, we found the adventure we had hoped for and much more. From the friendly and welcoming locals, to the jaw dropping natural beauty surrounding Bariloche and its world-class trails, we'll remember this trip for the rest of our lives.

When we travel together with our bikes and gear, we use the term "Shock and Awe" for the airport check-in experience. Seven guys with seven overweight bikes and gear bags is a sight to behold and Air Canada's check-in staff have come to know us well. Our trip down to Buenos Aires was smooth and we had a fun (too fun) night there before heading to Bariloche the next day. There, we met our amazing guides and we had enough time to get a quick rip in to work the cobwebs out from two days of travel.

Our first day of riding had us giddy - we knew we'd stumbled upon something big. It was so gratifying to come so far and be rewarded with such great riding and awe-inspiring terrain. The riding above the Catedral bike park had us feeling like we were riding on Mars with jagged red rock spires in the distance. The next day we climbed for two hours up to a refugio, which is a mountaineer's hut staffed year-round. With epic views of the lake and the Andes, we descended into what seemed like a natural bobsled track full of little drops and rock gardens. Another all-time day and further confirmation we hit the motherlode.

When we were above Catedral, we could see a snowcapped Volcano in the distance. We were told that soon we'd be riding almost all the way up the it in coming days. A three hour climb through rainforest, past huge waterfalls and incredible vistas put us into a glacial moonscape. We climbed and hiked in dense fog over volcanic rock up to over 7000 feet. Out of nowhere a refugio appeared, a welcome sight for a bunch of cold and tired guys. After a late night and lot of red wine, we were greeted by a bluebird morning and the realization we were on the edge of a massive glacier and in the middle of a mountain bike playground.

Right outside of the town of Bariloche is some of the sweetest ribbons of singletrack any of us had ever experienced. Not only that, but directly in town is a top quality shuttle zone that had us saying "one more run" over and over.

With the trip winding down, we simply had to get one dawn patrol ride checked off the list. We ascended in pitch-black darkness with headlamps to the top of a 3000 foot ridge and waited for the golden light to appear. The sunrise was worth the suffering. On our last day, we rode with locals on their home shuttle trails and it turned out to be the most fun day of the whole trip. Their warm spirit and big passion for mountain biking rubbed off on us and it was the perfect end to an unforgettable trip.

Précédent Caractéristique The Road to Rampage Rampage is, in our opinion, the pinnacle of modern freeriding and words can't describe the intensity of being there in person. Yet, behind all the glamour and media attention of the Finals are countless hours of planning, traveling, digging, testing, sculpting and refining the ridiculous lines that epitomize the competition. This is a short film about all the blood, sweat, and beers that happen behind the scenes of Rampage.
Prochain Caractéristique Vidéo : Du gelato pour Melamed, Gauvin et Lanthier Nadeau en Ligurie dans le deuxième épisode de Jank Files Comme Jesse l’a si bien dit : « Nous voilà de retour en Italie, à nous nourrir exclusivement de gelato. » Voici le deuxième épisode de Jank Files, tourné à Pietra Ligure et Finale Ligure.

Pages