Caractéristique

Caractéristique

Pouvez-vous Utiliser un 'Fat Bike' en Freeride?

December 22, 2014

On se doit d'avouer que nous étions plutôt hésitants face à la nouvelle tendance des 'Fat Bikes' qui s'abat sur l'industrie comme une vrai tempête (jeu de mots intentionnel). Il y avait certainement des gens qui nous regardaient drôlement du coin de l'œil lorsque nous avons commencé à en concevoir un et effectuer des tests avec celui-ci.

Wade Simmons n'a toutefois pas pris de temps pour s'y convertir: "Tout le monde pense qu'ils sont tellement cools et à prendre au sérieux, mais le but n'est tout simplement que de s'amuser sur son vélo". Tenter de récupérer les vélos d'essais à temps avec ces gars-là? Impossible!

Le vélo FAT FREE a découlé de quelques journées à expérimenter et à mettre le Blizzard à l'épreuve dans les montagnes côtières de la Colombie-Britannique. Ce fut une révélation de voir le terrain spectaculaire qui est à notre portée pour la pratique du 'fat biking', et cela nous a prouvé que les seules limitations de ces vélos sont les notions préconçues que nous nous imposons à nous-mêmes.

Si vous vous posez encore la question, la réponse, c'est oui. Vous pouvez et devriez absolument utiliser un Fat Bike en freeride.

Riders: Geoff Gulevich, Wade Simmon et Brett Tippie, avec quelques apparitions d'Andreas Hestler et Fraser Vaage.
Filmé par: Liam Mullany, Connor Macleod, Chris Fisher, Brian Park, Fraser Vaage, et Andreas Hestler
Musique (Principale): "Outta Mind" par Night Beats, une gracieuseté de The Reverberation Appreciation Society
Merci à: Black Tusk Snowmobile Club, Tony Cailes, et Dylan Auld
Photographie: Fraser Vaage et Brian Park

Visitez bikes.com/blizzard pour en apprendre d'avantage sur le Blizzard de Rocky Mountain. Nous l'avons conçu pour un type de conduite plus agressif sur les terrains plus ramollis comme la neige, le sable ou autre.

Précédent Revue de presse Le magazine Bike Mag acclame le vélo Thunderbolt MSL Nous remportons les grands honneurs de la bible des tests de vélo 2015.
Prochain Nouvelle Vintage Signature Maillot en Laine Nous avons fouillé nos archives pour le concept de nos maillots ‘Signature Vintage’ en laine merino, fait à la main ici même à Vancouver.
Caractéristique

Le Sentier Stoneman

October 15, 2014
 

Le sentier Stoneman est situé au cœur des Dolomites , le fruit de l'ancien champion de VTT Marathon Roland Stauder . Son 120km de singletrack avec un gain de plus de 4000 mètres d'altitude , un tour exigeant même sur plusieurs jours .

Notre bureau en Allemagne en partenariat avec Stoneman fournit un itinéraire spectaculaire et une expérience unique . Nous ne pouvons pas attendre pour sortir et l’essayer !

Riders: Roland Stauder, Guido Thaler, and Florian Konietzko

Video: Woodslave Productions

Photos: Markus Greber / BikeAction Germany

Précédent Nouvelle Vintage Signature Maillot en Laine Nous avons fouillé nos archives pour le concept de nos maillots ‘Signature Vintage’ en laine merino, fait à la main ici même à Vancouver.
Prochain Nouvelle L'équipe Rally Sur Le Dernier Podium Après avoir accompli 7 courses incroyables, on ne peut pas être plus fiers de notre jeune équipe Rocky Mountain Urge bp Rally qui remporte la 2ième place dans la catégorie Équipes du Enduro World Series.
Caractéristique

Altitude Sickness — Highs & Lows at EWS #5: Winter Park, Colorado

August 06, 2014

Photos par Matt Wragg. Texte par Isabeau Courdurier.

Après avoir lancé la saison au Chili ainsi que plusieurs autres courses en Europe, l'Enduro World Series s'est déplacé sur le continent Nord-Américain. À plus de 10 000 pieds d'élévation à Winter Park au Colorado, cette course promettait d'être l'une des plus difficiles de la saison au niveau physique. Ayant enduré un enfer en voyageant pendant près de 36 heures, l'équipe Rocky Mountain Urge bp Rally s'est réunie à Denver, mais les vélos ne se sont pas rendus. Trois jours avant une course, ce genre de situation élève rapidement le niveau de stress, sans mentionner l'aéroport de Denver rempli de Français qui s'énervaient beaucoup trop.

Une fois rendus à Winter Park, nous avons rejoint le reste de l'équipe: Peter, venant tout droit de l'Alaska, Jordan de Whistler et Francesco du Chili. Éventuellement, nos vélos sont arrivés à destination.

Vendredi

Le réchauffement nous donne généralement une bonne idée si la course sera pénible ou non, et je m'inquiétais déjà à l'étape 1. Le plat de celle-ci fût un massacre pour moi! Le reste de l'équipe a aussi eu de la difficulté, et seulement Flo et Jesse ont pu se classer dans le top 30.

L'étape 2 était beaucoup plus technique et nous avons pu récupérer du temps, mais à la fin de la journée, les résultats étaient tout aussi décevants: Flo est arrivé 16ième et Jesse en 21ième place, alors qu'Alex et Peter devaient pousser plus fort pour faire le top 50.

Samedi

L'étape 3 a débutée avec une section rocailleuse et beaucoup plus inclinée qui me convenait plutôt bien, mais s'en est suivie d'une section longue avec un plat où j'ai eu peine et misère à pédaler et conserver les gains que j'avais fait. L'étape 4 quant à elle était très courte, sans aucune ascension, et c'est ainsi que je me suis mérité mon premier podium d'étape de la saison - 3ième position!

C'est extrêmement difficile de respirer à cette altitude, et le terrain est vraiment différent de ce à quoi nous sommes habitués en tant que coureurs. Pendant que Jesse accomplissait une bonne journée; 9ième, 14ième et 6ième, Flo et Alex quant à eux avaient de la difficulté à garder la forme.

Rendus à la 5ième étape, nous étions tous exténués. Alex est tombé parce qu'il a “vu deux arbres alors qu'il y en avait seulement qu'un”, mais a réussi à remonter en 7ième place pour cette étape. Malgré tout, nous avons amélioré nos résultats en tant qu'équipe aujourd'hui, la journée la plus difficile de la course.

Dimanche

L'étape 6 a fait toute une controverse pour les coureurs. La plupart d'entre nous avaient l'impression que le parcours de Cross-Country plat et lisse à 10 000 pieds d'altitude ne respectait pas les standards établis des autres excellents parcours et étapes des courses EWS précédentes cette année. Alors que j'étais déjà hors de mon élément, j'ai manqué le ruban et je me suis retrouvé hors-parcours, ce qui m'a coûté encore plus de temps pour cette étape. Tous les autres on poursuivi et on été capable de maintenir leur position.

Finalement, la 7ième et dernière étape de la fin de semaine prenait lieu sur Trestle Downhill, de loin l'étape la plus technique et agressive de tout le weekend, et définitivement la meilleure façon de terminer la course! Nous avons tous eu un bon parcours, avec Flo qui s'est mérité la 6ième place, Jesse en 10ième position, Alex 18ième et Jordan 30ième. Quant à moi, j'étais vraiment content de ma 7ième place pour cette étape.

Après une fin de semaine exténuante, notre Canadien Jesse a été le plus rapide de l'équipe et  s'est classé en 15ième place, une position bien méritée! Pour aller de l'avant, il est clair que notre équipe doit s'améliorer pour devenir une menace pour le podium lorsque les course sont très physiques, surtout en altitude. À chaque fois nous gagnons de l'expérience à bien savoir gérer notre énergie et maximiser les gains de temps.

Bientôt, c'est dans la ville natale de Jesse qu'on se retrouve pour profiter d'un des endroits les plus prisés dans le monde du vélo. Les deux prochaines semaines seront remplies d'aventures et de moments mémorables, et nous avons tous hâte à cet arrêt du Enduro World Series; Crankworks!

--

Chaque membre de l'équipe utilise un Rocky Mountain Altitude MSL édition Rallye, avec des composantes et des chaussures Shimano, des pneus Maxxis, des roues Stan's No Tubes, une suspension de qualité Fox et des cockpits Race Face. Nous portons des casques Urge bp Archi Enduro et Endur-O-Matic, et avons la chance d'être supportés par des commanditaires clés tels que Cane Creek pour nos jeux de direction, e13 pour nos guides-chaînes, Honey Stinger pour nos gels énergétiques, la compagnie Kicking Horse Coffee, les consultants FTI et le Centre de Ski Val d'Allos.

Précédent Nouvelle 2015 Thunderbolt MSL Un marathon? Certainement. Trois sauts de suite? Pourquoi pas! La BC Bike Race? Absolument! Essayer touteles trails? Évidemment sinon ce serait impoli.
Prochain Nouvelle Gully prend d'assaut l'événement Geoff Gulevich n'avait qu'un seul et unique objectif; prendre d'assaut l'événement Suzuki Nine Knights 2014 à Livigno en Italie.
Caractéristique

Ostroski en Alaska

February 10, 2014

Texte de Peter Ostroski, athlète de l’équipe Enduro de Rocky Mountain. Photos de Charlie Renfro.

En plus d’une nature impressionnante, on retrouve en Alaska la forêt humide la plus au nord du monde, le sommet le plus haut d’Amérique du Nord et des sentiers incroyables. Alors que l’hiver offre des conditions de ski de haut calibre, l’été fait place à de longues journées et à une nature sauvage abondante. Demeurant en Alaska l’hiver et prenant part aux diverses courses du circuit Enduro l’été, j’ai su trouver un moment pour une brève aventure à vélo dans le 49e état américain.

Bagages et Altitude en mains, j’ai pris un vol jusqu’à Anchorage en Alaska tout juste après la course Crankworx EWS (Enduro World Series) de Whistler. À l’atterrissage, j’observais au loin les montagnes presque entièrement cachées dans le brouillard et les orignaux qui flânaient à quelque 100 mètres de la piste d’atterrissage. C’est dans ce décor de pluie et de brouillard persistant que j’ai rejoint le photographe Charlie Renfro à Girdwood, un petit village de ski, dans l’espoir d’une accalmie pour prendre quelques photos.

On retrouve à Anchorage un nombre important et grandissant de sentiers vélo de montagne. C’est dans le Parc de Kincaid, au sud de la ville, qu’on accède l’hiver à un immense réseau de sentiers de ski de fond et de vélo sur neige. L’été, les sentiers sont tout aussi impressionnants, et nous avons eu la chance d’y trouver un peu de luminosité en soirée.

La deuxième étape de notre périple était de se rendre au sud-ouest de la Péninsule de Kenai, dans la ville d’Homer, afin d’y faire du vélo dans les sentiers longeant la Baie Kachemak. Après 4 heures de route, nous sommes arrivés à destination en milieu d’après-midi, pour ensuite monter à bord du Ikpiq, un navire anglais. Dirigé par notre ami de Girdwood Aaron Stiassny, ce navire de 26 pieds, riche en histoires, est à l’épreuve de tout. Quoiqu’il aurait déjà failli sombrer dans une tempête, donnant la frousse à John Miles, une légende locale d’Homer…

Nous avons par la suite emprunté le chemin Jakolof Bay dans le but de trouver un sentier sur la crête jusqu’à Red Mountain, dans la partie Nord de Seldovia. Selon la rumeur du coin, ce sentier avait été inondé l’an dernier et peu de gens connaissaient son état après l’important drainage. Nous avons rapidement constaté que cette vieille route minière avait bel et bien été ravagée par l’eau. Nous avons atteint la vallée supérieure près de Red Mountain alors qu’il restait à peine une heure de clarté et qu’aucun sentier de vélo de montagne n’avait encore été aperçu. Nous avons ainsi abandonné l’idée de faire du vélo sur la crête et sommes retournés au bateau pour un bon souper de moules fraiches.

Le lendemain, notre retour au quai s’est suivi d’une randonnée sur le bord des falaises, au-dessus de Homer Spit, de la maison de John Miles et de la ferme avoisinante.

De retour à Girdwood pour les derniers jours de l’expédition, les conditions ne furent pas plus clémentes. La pluie et le temps froid ne nous ont pas aidés à bien profiter de nos explorations à vélo, mais les nuages se sont dissipés le dernier jour. Nous nous sommes alors rendus en montagne, jusqu’à la Crow Pass pour rejoindre le sentier de 24 miles qui descend jusqu’à la rivière Eagle. Le sentier, parfois très étroit parmi la forêt dense, et parfois très ouvert dans de larges pistes de ski alpin, nous en a fait voir de toutes les couleurs! Cette sortie à vélo dans les montagnes Chugach était tout à fait épique et termina notre séjour d’une excellente façon.

Il nous reste beaucoup à découvrir, mais cette aventure fut somme toute incroyable. Merci aux amis d’Anchorage pour leur partage de la culture et des histoires locales, à Rocky Mountain pour le vélo ainsi qu’à Charlie Renfro pour les photos !

Précédent Nouvelle La MÉTÉO annonce UN BLIZZARD Une nouvelle gamme de «FAT BIKE»
Prochain Nouvelle Rocky Mountain – Urge bp Rally Team RMB et Urge bp ont uni leurs forces en 2014 pour lancer le RM Urge bp Rally Team, entièrement dédié aux Enduro World Series.
Caractéristique

Rad Santa

December 17, 2013

Pour terminer en grand cette année incroyable chez Rocky Mountain, nous avons concocté une vidéo vous souhaitant un joyeux temps des Fêtes !

Merci à tous pour votre soutien et meilleurs vœux pour 2014 !
—Rocky Mountain Bicycles
 
Vidéo créée par : Matt Dennison 
Vidéo produite par : Brian Park 
Père Noël – Morgan Taylor 
Rider – Geoff Gulevich 
Vélo – Altitude 770 MSL Édition Rally
Précédent Nouvelle Rocky Mountain – Urge bp Rally Team RMB et Urge bp ont uni leurs forces en 2014 pour lancer le RM Urge bp Rally Team, entièrement dédié aux Enduro World Series.
Prochain Features Instinct in the Monashees Wade Simmons & Kevin Calhoun on an adventure in the alpine with our new Instinct MSL.
Caractéristique

L’Instinct dans les montagnes Monashee

November 06, 2013

Notre plan initial était de se rendre avec Wade Simmons et Kevin Calhoun dans les montagnes Monashee près de Revelstoke, en Colombie-Britannique, pour tourner la vidéo automnale de notre tout nouveau Instinct MSL. Nous voulions mettre en valeur la polyvalence de ce vélo grâce à deux riders totalement différents : Kevin est un coureur sur le circuit cross-country pour notre équipe Factory Team, alors que Wade est on ne peut plus connu pour sa contribution à l’essor du vélo de montagne « freeride ».

Évidemment, il arrive que Mère Nature n’envoie pas la température souhaitée ! Une vague de froid a entraîné plusieurs averses de neige durant notre aventure.

Malgré la température difficile à certains moments, nous savions qu’il s’agissait d’une incroyable opportunité d’immortaliser ce moment unique où l’automne laisse place à l’hiver. Finalement, autant Kevin, gravissant des montagnes à l’aube, que Wade, dévalant les pistes enneigées, ont prouvé que les conditions changeantes étaient parfaites pour mettre en valeur la polyvalence de l’Instinct!

Nous remercions l’équipe au Sol Mountain Lodge pour leur aide dans ce projet. Leur chalet était notre camp de base et les sentiers, même enneigés, ont été très appréciés! Nous reviendrons assurément pendant la saison chaude.

Merci de nous suivre. Love the Ride!

Instinct MSL

Précédent Features Instinct in the Monashees Wade Simmons & Kevin Calhoun on an adventure in the alpine with our new Instinct MSL.
Prochain Features Wade Simmons at the Inaugural Red Bull Rampage In 2001 it was the Red Bull Rampage that gave the Freeride movement a platform to showcase itself on a world stage. Here are Wade Simmons' runs, from "Retrospective: Red Bull Rampage" by Freeride Entertainment. See if you can spot a young Thomas Vanderham in there too!
Caractéristique

The Staycation: Une Aventure sur L'Ile de Vancouver

September 10, 2013

Les athlètes de Rocky Mountain aiment voyager partout dans le monde et pouvoir utiliser leur vélo dans des endroits uniques et grandioses. Partout où ils vont, d’un coin perdu d’Argentine jusqu’à la Grande Muraille de Chine, en plus d’un nombre incalculable de lieux entre les deux, ils rencontrent des personnes qui rêvent de rouler un jour dans notre coin de la Colombie-Britannique.

C’est pourquoi cette année, Thomas Vanderham, Brett Tippie, Geoff Gulevich, Wade Simmons et Andreas Hestler ont décidé de requinquer leur amour pour notre coin de pays en explorant l’Île de Vancouver au large des côtes de la Colombie-Britannique.

Gorgés par trop de café le matin et trop de bière le soir, ce fut un superbe voyage qui a définitivement contribué à nous remettre en contact avec nos origines. La question ne se pose même pas : nous reviendrons pour continuer à explorer l’abondant réseau de pistes sur l’Île et pour retrouver les gens que nous avons rencontrés en cours de route.

———

Photographie par Margus Riga.

Précédent Features The Staycation: A Vancouver Island Adventure This year Thomas Vanderham, Brett Tippie, Geoff Gulevich, Wade Simmons, and Andreas Hestler decided to reinvigorate their love for home by exploring Vancouver Island.
Prochain Nouvelle Thunderbolt New for 2014, the Thunderbolt is an agile, playful XC bike that loves punchy, technical climbs and flowy singletrack descents.
Caractéristique

Fourtitude

July 03, 2013

Rocky Mountain's riders are a diverse bunch, and we take pride in that. Our Altitude platform is equally diverse, so with this Fourtitude video we set out to explore what four very different riders could bring to the Altitude 790 MSL.

Wade Simmons, Andreas Hestler, Thomas Vanderham and Geoff Gulevich all ride the 5.18 lb Altitude 790 MSL frame in the video. The Ride-9 system allows them to set their geometry and suspension rates up in a variety of ways. Wade runs it slackest; Thomas runs it in slacker & progressive (forward & down, aka "Vanderham Mode"); both Dre & Gully run the bike neutral & progressive (furthest down).

Wade wanted to showcase the kind of "steep & deep" technical riding that he enjoys on a daily basis. These natural steeps lurk on Vancouver's North Shore, but rarely see bikes that aren't full travel downhill rigs. We're pretty sure The Godfather would be stylish on an old 10-speed too, but it's always humbling to see him bring flow to the burliest lines.

Andreas "Dre" Hestler is an Olympian and has plenty of experience racing TransAlp and Enduro events, so it's no surprise that he coaxes blistering speed out of the Altitude. For Fourtitude he took it to Squamish, where he gunned for some Personal Bests on one of the nicest trail networks around.

Thomas Vanderham likes to take each new bike to Kamloops - a landscape he knows and loves, and the Altitude was no exception. For its maiden voyage he took it out for some true trail blasting, from corner slashing to his patented whips.

Geoff Gulevich is better known for his slopestyle riding, but he was excited to bring his playful approach to the Altitude. He decided to shoot his section on a short road trip through Oregon, where he had a few tricks up his sleeve.

Précédent Nouvelle Introducing the Instinct MSL Soyez assurés qu’il maitrisera le sentier.
Prochain Features Fourtitude: Four Riders + Rocky Mountain Altitude
Caractéristique

The Road to Rampage

December 11, 2012

Rampage is, in our opinion, the pinnacle of modern freeriding and words can't describe the intensity of being there in person. Yet, behind all the glamour and media attention of the Finals are countless hours of planning, traveling, digging, testing, sculpting and refining the ridiculous lines that epitomize the competition. This is a short film about all the blood, sweat, and beers that happen behind the scenes of Rampage.

Précédent Features Fourtitude: Four Riders + Rocky Mountain Altitude
Prochain Caractéristique An Argentina Adventure 5 part video series. This trip wasn't about finding big hucks, shredding scree slopes, heli-shuttles, or filming for a feature movie. It was about finding a true mountain bike adventure and sharing it with close friends.
Caractéristique

An Argentina Adventure

August 22, 2012

Sitting on the edge of the Andes, Bariloche is famous for its Catedral ski resort, the biggest in South America, and for its notoriously rugged backcountry terrain. After bouncing around various ideas of where we should take this year's Rocky Mountain adventure, we dug deeper and discovered that Bariloche has a burgeoning mountain bike scene with killer trails and passionate locals. That, and Argentina's warm sunshine in February sealed the deal.

The trip wasn't about finding big hucks, shredding scree slopes, heli-shuttles, or filming for a feature movie. It was about finding a true mountain bike adventure and sharing it with close friends.

So, we pulled together the team of Thomas Vanderham, Geoff Gulevich, Wade Simmons, and Andreas "Dre" Hestler, as well our very talented friends Margus Riga and Ambrose Weingart to capture the trip's visuals, and headed to the Southern Hemisphere. With the help of our amazing guides, Martin "Cepi" Raffo, Bojan Magister, and Gonzallo Serenelli, we found the adventure we had hoped for and much more. From the friendly and welcoming locals, to the jaw dropping natural beauty surrounding Bariloche and its world-class trails, we'll remember this trip for the rest of our lives.

When we travel together with our bikes and gear, we use the term "Shock and Awe" for the airport check-in experience. Seven guys with seven overweight bikes and gear bags is a sight to behold and Air Canada's check-in staff have come to know us well. Our trip down to Buenos Aires was smooth and we had a fun (too fun) night there before heading to Bariloche the next day. There, we met our amazing guides and we had enough time to get a quick rip in to work the cobwebs out from two days of travel.

Our first day of riding had us giddy - we knew we'd stumbled upon something big. It was so gratifying to come so far and be rewarded with such great riding and awe-inspiring terrain. The riding above the Catedral bike park had us feeling like we were riding on Mars with jagged red rock spires in the distance. The next day we climbed for two hours up to a refugio, which is a mountaineer's hut staffed year-round. With epic views of the lake and the Andes, we descended into what seemed like a natural bobsled track full of little drops and rock gardens. Another all-time day and further confirmation we hit the motherlode.

When we were above Catedral, we could see a snowcapped Volcano in the distance. We were told that soon we'd be riding almost all the way up the it in coming days. A three hour climb through rainforest, past huge waterfalls and incredible vistas put us into a glacial moonscape. We climbed and hiked in dense fog over volcanic rock up to over 7000 feet. Out of nowhere a refugio appeared, a welcome sight for a bunch of cold and tired guys. After a late night and lot of red wine, we were greeted by a bluebird morning and the realization we were on the edge of a massive glacier and in the middle of a mountain bike playground.

Right outside of the town of Bariloche is some of the sweetest ribbons of singletrack any of us had ever experienced. Not only that, but directly in town is a top quality shuttle zone that had us saying "one more run" over and over.

With the trip winding down, we simply had to get one dawn patrol ride checked off the list. We ascended in pitch-black darkness with headlamps to the top of a 3000 foot ridge and waited for the golden light to appear. The sunrise was worth the suffering. On our last day, we rode with locals on their home shuttle trails and it turned out to be the most fun day of the whole trip. Their warm spirit and big passion for mountain biking rubbed off on us and it was the perfect end to an unforgettable trip.

Précédent Caractéristique The Road to Rampage Rampage is, in our opinion, the pinnacle of modern freeriding and words can't describe the intensity of being there in person. Yet, behind all the glamour and media attention of the Finals are countless hours of planning, traveling, digging, testing, sculpting and refining the ridiculous lines that epitomize the competition. This is a short film about all the blood, sweat, and beers that happen behind the scenes of Rampage.
Prochain Caractéristique 2021 Rocky Mountain Instinct - Felix Burke Le nouvel Instinct me permet d’explorer n’importe quel type de sentier, rendant chaque sortie d’autant plus excitante!

Pages