Wade Simmons

Caractéristique

THE SLAYER – Lancement de la bande-annonce officielle

July 29, 2019

« Aux abords d’un petit village en montagne, une nouvelle menace hante les bois. » Regardez la bande-annonce officielle du film THE SLAYER– à venir en août 2019.

Dans un petit village, la nuit de l’Halloween vire à l’horreur. THE SLAYER,de Scott Secco, donne vie au pire cauchemar des riders, qui doivent lutter pour leur survie contre une impitoyable machine meurtrière. Réunissant une grande distribution d’ensemble et de multiples trames narratives, le scénariste et réalisateur rend hommage aux films d’horreur qui ont marqué le genre, à la fin des années 1970 et au début des années 1980. À voir… si vous en avez le cran.

Suivez-nous sur les médias sociaux :
http://www.facebook.com/rockymountainbicycles
http://www.instagram.com/rockymountainbicycles
Inscrivez-vous à l’infolettre Rocky Mountain pour découvrir du contenu exclusif : www.bikes.com/fr

 

#TheSlayer #RockyMountain #LovetheRide #OfficialTrailer #Trailer

Précédent Caractéristique The Jank Files Episode 3 Des courses de kart sur terre battue aux baignades dans des cours d’eau glaciaux, en passant par les moments de triomphe et les visites à l’hôpital, on est loin du voyage organisé! Voici l’épisode 3 de Jank Files.
Prochain Caractéristique Sommet des ambassadeurs CORE 2019 Une fois par année, Rocky Mountain prend le temps d’ouvrir ses portes aux membres de sa famille élargie, les ambassadeurs CORE.
Caractéristique

Le retour de Digger

July 07, 2019

Todd « Digger » Fiander et Wade Simmons, le parrain du freeride, sont deux des figures les plus connues du North Shore, et pour cause : Digger a passé sa vie à aménager des sentiers et des obstacles qui ont influencé les centres de vélo de partout dans le monde, et Wade a rendu ces aménagements célèbres par ses prouesses en selle. Les deux légendes évoluent ensemble depuis plus de 20 ans, qu’ils ont passés à sillonner les bois, à rigoler dans les pistes et à tourner les films North Shore Extremede Digger.

Au fil de ces années à aménager les sentiers, Digger a vu l’état de ses deux genoux se détériorer au point où il avait besoin de prothèses. Quand est venu le temps qu’il se fasse opérer, la @nsmba a lancé une campagne GoFundMe, question de lui faciliter un peu la vie pendant sa convalescence, et bon nombre de gens de la communauté ont répondu à l’appel. Les deux chirurgies se sont bien déroulées, mais Digger n’arrivait plus à pédaler sur un vélo de montagne ordinaire. Il n’avait pas roulé depuis plus de 10 ans sur ces sentiers qu’il avait bâtis, et son avenir en tant que rider était incertain.

« Le vélo de montagne dans le North Shore de Vancouver – et dans le monde, en fait – ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans la vision de Digger. Je lui dois beaucoup : il m’a aidé à lancer ma carrière de rider. Je le connais depuis plus de 25 ans, et on habite à trois coins de rue l’un de l’autre. On passe probablement trop de temps ensemble, au fond! - Wade Simmons

« Sans blague, ça m’a brisé le cœur de voir les genoux de Digger se détériorer au fil de ces années de travail acharné dans les sentiers. Ça me faisait mal de le voir se déplacer dans la forêt et, bien pire encore, de le voir perdre la capacité de faire ce qu’il aime : bâtir des pistes. Après ses chirurgies, j’ai eu une révélation : un vélo de montagne électrique serait parfait pour lui et lui permettrait de retrouver les sentiers. Ça faisait plus de 10 ans qu’il n’y avait pas roulé. J’étais décidé : je devais lui offrir un vélo. » – Wade Simmons, le parrain du freeride

Wade a vu la situation comme une occasion d’aider un ami qui avait beaucoup fait pour lui au fil des ans. C’est lui qui a eu l’idée de faire rouler Digger sur un Altitude Powerplay : il savait que le coup de pouce qu’offrirait le système d’entraînement aiderait son amià se remettre en selle. Au début de sa réadaptation, Digger faisait des allers-retours sur la Mountain Highway du mont Fromme, mais il est vite sorti de sa zone de confort pour retrouver plusieurs des pistes simples qu’il avait contribué à construire.

« Merci beaucoup à Wade et à Rocky Mountain de m’avoir offert un Altitude Powerplay. Je peux maintenant rouler tous les jours – ça faisait longtemps que je n’avais pas fait ça! » – Digger

Si vous êtes un habitué des pistes du North Shore, vous avez probablement déjà croisé Digger en train de pelleter de la terre pour perfectionner un sentier et de faire des blagues. Bien entendu, nous sommes ravis qu’il travaille sur les pistes de la région. Mais surtout, si quelqu’un mérite d’en profiter, c’est bien Digger.

Présenté par Rocky Mountain

www.bikes.com/fr/technology/powerplay

Un film de Union Production Co.
En vedette : Todd « Digger » Fiander et Wade Simmons
Réalisation : Andy Rogers
Direction photo et montage : Dan Barham
Prise de vues supplémentaires : Chad Jones
Animation graphique : Simon Edwards
Production : Stephen Matthews

Photographie : Margus Riga et Dane Perras

Précédent Caractéristique Sommet des ambassadeurs CORE 2019 Une fois par année, Rocky Mountain prend le temps d’ouvrir ses portes aux membres de sa famille élargie, les ambassadeurs CORE.
Prochain Caractéristique La dernière Trans-Provence Peter Ostroski s’est rendu dans les Alpes maritimes pour participer à la dixième et dernière édition de la Trans-Provence.
Caractéristique

Retour à Riva

April 18, 2019

Depuis 1994, le Bike Festival de Riva del Garda donne officieusement le coup d’envoi à la saison de vélo en Europe. Voilà donc 25 ans qu’il offre, début mai, un beau prétexte pour que les riders se rassemblent autour d’un espresso, enfourchent leur vélo et se renseignent sur les nouveautés du domaine après un long et froid hiver dans les Alpes. Rocky Mountain en fait partie depuis la toute première édition, et est fière de perpétuer cette tradition de vélo de montagne épique et de bons moments.

S’il s’agit aujourd’hui d’un événement d’envergure qui attire des représentants des quatre coins du monde, au départ, ce n’était qu’un tout petit festival présentant une vingtaine de marques. La première année, notre distributeur, BikeAction, y a installé sa petite tente, quelques chaises et un frigo bien rempli de bière et de vin. À l’époque, le Bike Festival était notre première chance d’exhiber nos plateformes canadiennes en Europe, dont l’excentrique Wedge, le Stratos et l’Altitude en acier, qui était alors tout nouveau.

Le festival a pris de l’ampleur au fil des ans, pour en venir à attirer plus de 150 exposants, près de 50 000 visiteurs de partout sur le globe et 2 500 inscriptions à la course de XC Rocky Mountain Marathon. Cette dernière est une source de fierté toute particulière pour nous depuis huit ans, mettant à l’épreuve les riders de XC – et leurs poumons – au commencement de la saison.

De l’apparition originale des Fro Riders à la première projection européenne de Kranked – Live to Rideen 1998, sans oublier la présence récurrente, année après année, de Wade Simmons sur les redoutables parcours de Riva, le freeride a toujours été bien représenté au Bike Festival. Cherchant encore à repousser les limites du vélo de montagne, Wade est de retour cette année, mais cette fois pour trois jours sur son Altitude Powerplay. Vous pourrez le rejoindre sur les pistes le samedi et le dimanche; le départ aura lieu à 13 h. Et si vous préférez apprendre à réparer votre monture sur le terrain, allez voir Julia Hofmann : elle donnera des ateliers de mécanique chaque jour à 16 h. Comme toujours, il y aura amplement à voir et à faire sous les tentes du festival.

« Ce qu’il faut savoir sur Riva, c’est que les pistes sont difficiles. C’est plein de roches, c’est à pic, et c’est aussi dur à descendre qu’à monter! Je suis allé souvent au Bike Festival, et quand les gens me posent des questions sur le terrain là-bas, je leur réponds toujours que les bons riders adorent Riva, parce que ça n’a rien de facile! » – Wade Simmons

Riva del Garda se trouve sur les berges nord du lac Garda en Italie, et ses terrasses pittoresques sont reconnues comme le lieu idéal où se détendre après un passage sur les sentiers exigeants, mais exaltants. En plus des vues incroyables sur le sud des Alpes, cette destination de vélo de montagne offre des tonnes de pistes pour les débutants comme pour les experts. Quiconque veut explorer la région gagne à faire un tour au Bike Festival, où les participants peuvent essayer les vélos en démonstration, aller pédaler en compagnie d’un guide, ou encore se contenter d’assister aux nombreux spectacles et compétitions sur place.

Peu importe ce qui vous amène au Bike Festival de Riva del Garda, on est convaincus que plus ça change, plus c’est pareil : qu’il s’agisse des légendes du freeride, de la course Marathon ou des aventures en vélo de montagne électrique, l’idée reste toujours de passer du bon temps!

 

Précédent Caractéristique Douce évasion La vue de nos quartiers familiers était un retour apprécié à la vie normale. La journée qu’on venait de vivre avait laissé sa trace, et c’était exactement ce dont on avait tous besoin. Elle illustrait parfaitement pourquoi le vélo est l’outil par excellence pour l’aventure moderne.
Prochain Caractéristique The Jank Files – Épisode 1 Des ornières profondes à la véritable jungle en passant par les séances de skateboard dans la cour et les spectacles de DJ au stand de ravitaillement, voici l’épisode 1 de Jank Files.
Caractéristique

L’Altitude Powerplay maintenant offert au Canada

February 01, 2018

Nous lancions d’abord l’Altitude POWERPLAY en Europe en juillet dernier, et après une saison incroyable à l’étranger, nous sommes fiers de le ramener au bercail en annonçant sa vente prochaine au Canada. Doté de la géométrie et de la performance de suspension de notre célèbre Altitude, l’Altitude POWERPLAY est un vélo de montagne électrique conçu pour le trail agressif.
Ce système d'entraînement de 3ème génération a été conçu et co-développé par Propulsion Powercycle et Rocky Mountain Bicycles au Canada. Le système POWERPLAY est composé d’un moteur intégral breveté et est licencié exclusivement de Propulsion Powercycle. Nous voulions créer un modèle capable d’offrir une véritable performance de vélo de montagne, le meilleur couple de sa catégorie et une capacité de batterie incroyable, et doté de la géométrie et des caractéristiques de conduite dynamiques des vélos all-mountain. L’Altitude POWERPLAY a gagné non seulement un Eurobike Award dans la catégorie des vélos électriques et à assistance électrique, mais aussi un Design & Innovation Award décerné par le magazine E-MOUNTAINBIKE.
« Je roule sur un Altitude POWERPLAY depuis plus de six mois maintenant, alors j’ai eu l’occasion de voir de quel bois il se chauffe. Quand j’essaie de décrire pourquoi je l’aime autant, je ne trouve pas les mots : “C’est comme rouler dans un rêve!” Le Powerplay, pour moi, ce n’est pas un nouveau chapitre dans le vélo de montagne, c’est un tout autre livre, et l’histoire est sensationnelle. » – Wade Simmons

L’utilisation prévue pour l’Altitude POWERPLAY est la même que pour l’Altitude à qui il doit son nom, d’ailleurs champion des Enduro World Series. C’est un vélo de trail agressif parfait pour n’importe quelle descente, mais offrant aussi la capacité de grimper aisément les montées techniques. De plus, la puissance qu’ajoute le système d’entraînement du POWERPLAY permet au cycliste de se dépasser encore davantage.

Le moteur de 48 V peut être rechargé en très peu de temps : il ne faut que deux heures pour que la batterie au lithium-ion de 632 Wh des modèles Carbon 90 et Carbon 70 atteigne 80 % de sa capacité. Pour sa part, le modèle Carbon 50 fonctionne au moyen d’une batterie de 500 Wh, qui se recharge à 80 % de sa capacité en seulement une heure et demie et des poussières. Toutes les pièces de ces modèles peuvent être facilement entretenues par nos détaillants canadiens, à qui nous sommes fiers d’offrir un excellent soutien.

LES DÉTAILLANTS CANADIENS OFFRANT L’ALTITUDE POWERPLAY

  • Laferté Bicycles
  • Adventure Ski & Cycle
  • Alpenland Ski & Sport
  • Bicycles Quilicot Mont-Tremblant
  • Boutique de Vélo Cadence
  • Coastal Culture
  • Comor North Vancouver
  • Cycles Tomahawk
  • Cyclo Sport
  • Cyclosphere
  • Demers bicyclettes et skis de fond
  • Frenette Bicyclettes
  • Gearhub Sports
  • Laferté Bicycles
  • Lessard Bicycles
  • Lynn Valley Bikes
  • Marty's Mountain Cycle
  • More BIkes
  • Outside Bike and Ski
  • Performance Bégin
  • Procycle Lévis
  • Revolution Cycle
  • Simon's Bike Shop
  • Skiis and Bikes
  • Skyride Cycle
  • Sport Cycle Expert Chicoutimi
  • Sports 4 Saisons
  • Squire John's
  • The Bike Shop
  • Vélo St-Joseph
  • Vivre à fond - La Boutique

ALTITUDE POWERPLAY – TECHNOLOGIES

POWERPLAY
Ce système d'entraînement de 3ème génération a été conçu et co-développé par Propulsion Powercycle et Rocky Mountain Bicycles au Canada. Le système POWERPLAY est composé d’un moteur intégral breveté et est licencié exclusivement de Propulsion Powercycle. Le système d'entraînement POWERPLAY offre une assistance électrique compacte, élégante, légère et puissante qui repousse les limites des vélos électriques grâce à sa réponse à la fois souple et instantanée, ainsi qu’avec ses sensations de conduite intuitives. Le développement du système POWERPLAY s’est effectué en parallèle avec notre cadre, permettant de produire un vélo de montagne électrique avec la même géométrie et la même cinématique de suspension que notre plate-forme Altitude traditionnel.

Carbone SMOOTHWALL
Le carbone dont est fait l’Altitude POWERPLAY est fabriqué suivant un des procédés les plus perfectionnés du monde, offrant la meilleure durabilité, le meilleur rapport poids-rigidité et la meilleure qualité de conduite de l’industrie. En utilisant un moule interne rigide plutôt que des réservoirs gonflables, Smoothwall élimine tout excès de résine de fibres. Cette technologie allie plusieurs types de carbone, placés à des endroits spécifiques du cadre, ce qui maximise la rigidité et la résistance à l’impact tout en réduisant le poids global.

Alliage FORM
L’Altitude Powerplay est doté d’un triangle arrière en alliage FORM, conçu pour garantir robustesse, légèreté et qualité de conduite optimales.

RIDE-9
Soyez prêts pour tous les sentiers
Grâce au système d’ajustement RIDE-9, le rider peut régler la géométrie et la suspension avec précision et rapidité au moyen d’une paire de clés hexagonales. Ce système est muni de deux petites plaques imbriquées offrant neuf configurations possibles.

SMOOTHLINK
La suspension SMOOTHLINK offre efficacité et souplesse pendant le pédalage et sur une grande plage de vitesses. Elle permet une fin de course contrôlée et un meilleur rapport de suspension que ne le laisse croire le débattement. La conception de cette suspension à quatre barres repose sur les caractéristiques de conduite : chacune de nos plateformes combine des variables comme l’anti-affaissement, la trajectoire de l’axe, l’allongement de la chaîne, la courbe de suspension et l’anti-cabrage pour offrir l’expérience de conduite qui fait la renommée des vélos Rocky Mountain.

Réglage adapté à la taille
Grâce au réglage adapté à la taille, les riders de toutes tailles peuvent maintenant profiter d’un niveau équilibré de sensibilité aux petits chocs, de support mi-course et de progression en fin de course. Notre équipe de conception configure les amortisseurs selon des tests concrets menés sur le terrain et en fonction de la taille du cadre.

« Quand je roule sur l’Altitude POWERPLAY, le plus palpitant pour moi, c’est de repousser mes propres limites. Ce n’est pas un vélo pour mes petites sorties habituelles, c’est un moyen d’élargir encore davantage mes horizons – à un degré tel que je n’aurais pu l’imaginer autrement. Moi, je vis pour rouler, et j’ai eu la chance de voir beaucoup de grands changements dans l’univers du vélo de montagne. L’arrivée du vélo de montagne électrique est de loin le plus emballant. » – Wade Simmons

L’Altitude POWERPLAY a été conçu et fabriqué avec la même passion et le même enthousiasme pour le vélo de montagne qui propulsent Rocky Mountain Bicycles depuis maintenant 37 ans.

Précédent Caractéristique Sam Schultz, éternel aventurier des routes De l’épreuve olympique de cross-country au perpétuel voyage sur la route, Sam Schultz ne vit que pour le vélo de montagne. Il a grandi en visant la première place du podium et a toujours été stimulé par l’adrénaline des compétitions serrées.
Prochain Caractéristique Rocky Mountain Race Face Enduro Team La saison 2018 des Enduro World Series est sur le point de commencer, et nous sommes heureux d’annoncer notre nouveau partenariat au Canada avec Race Face Performance Products. C’est une immense fierté pour nous de lancer la Rocky Mountain Race Face Enduro Team!
Caractéristique

Wade Simmons' Pipedream

December 05, 2017

Wade Simmons has been in the free ride game since the beginning. His mark has been left on our sport through an extensive catalogue of images and video segments, showcasing his creative ability to conquer lines with unmistakable style. Simply put, Wade’s career has been driven by his desire to do something different. While watching the archived footage of himself riding in The Moment, he couldn’t help but get nostalgic on the bikes that helped make his career.

Bikes like the Pipeline, Switch, RMX, RM7, and RM9 were the tools of Wade’s trade. To him, these were the bikes that had soul. The “Thrust Link”, “NE 3”, and “3D Link” were some of the iconic technologies that helped make these bikes special. This was at a time where adding linkage plates to everything was the obvious solution. 

Wade is what we call an “ideas man.” Fueled by Wade’s creativity, Rocky Mountain Bicycles decided to build a very special bike, founded on nostalgia and designed to modern day standards. Tapping into some of his old favourite lines, this is a story of Wade Simmons’ Pipedream.
 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

Gussets and linkage plates were an iconic look of the early 2000's. Riders like Wade were beginning to push mountain biking in a new direction, and the frame designs were changing to meet their demands. From 49mm straight head tubes to adding extra gussets for flair, the Pipedream embodies the renegade spirit of freeride.
 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

Many of the early Rocky Mountain freeride bikes had a feature that allowed you to mount the rear shock in 3 different locations. This was known as "NE 3", and required 2 linkage plates on either side of the shock with a cross-brace to stiffen everything torsionally. While having a bit of fun with cross-bracing designs, the NE 3 Man was born.
 

Wade Simmons Pipedream

The 3D Link was a CNC'd feature on our full suspension bikes of the late 90's and early 2000's. Platforms like the Element, Edge, and Slayer all had versions of the 3D Link, which made it a natural addition to Wade's Pipedream.
 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

The Rocky Mountain Bicycles Development Centre is located at the foot of Vancouver's North Shore mountains and is home base for all of our product development. It's here that we weld our prototype frames, test new ideas, and fine tune the details. Longtime Rocky Mountain Bicycles welder, Al Kowalchuk worked on this custom project, delivering an incredible finished product.
 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

Wade Simmons Pipedream

 

Wade Simmons Pipedream

The Godfather of Freeride, Wade Simmons.

Rocky Mountain is proud to have been involved with the feature film, The Moment. We would also like to say a huge Thank You to Wade Simmons for his continued inspiration and dedication to freeride mountain biking.

Presented by Rocky Mountain Bicycles
Featuring Wade Simmons' Pipedream
 

PIPEDREAM
Frame Development & Design by Tom Ferenc, Lyle Vallie, Joe Kerekes, and James Mallion
Welding by Al Kowalchuk
Frame Preparation by Billy Chang
Paint by Harald Strasser at Toxik Design Laboratory

MUSIC
Magic Unfolding by Big Score Audio &
Voytek by The Heavy Eyes
All rights reserved. Used with permission.

FILM
A Film by Scott Secco
Featuring Wade Simmons
Produced by Stephen Matthews
Guest Appearances by Darcy Turenne and Rocky Mountain Bicycles staff
Sound Design by Keith White Audio
Typography by Mike Taylor

Archived footage by Todd Fiander, Christian Begin, Bjorn Enga, Darcy Wittenburg, and Jorli Ricker
Photography by Margus Riga

Special Thanks to Fox Suspension, Race Face, and Shimano

Précédent Caractéristique Resolutions Alors, qu’est-ce que ça prend pour se démarquer en compétition et décrocher un diplôme en économie ou en kinésiologie dans ses temps libres? Le travail d’équipe et la résilience. Ces deux riders de Rocky Mountain et de 7mesh savent bien que le succès, ce n’est pas uniquement la capacité pulmonaire ou la taille des quadriceps. C’est plutôt une question d’équilibre de vie. L’entraide y est pour beaucoup, ainsi que le fait de se culpabiliser mutuellement si on tombe dans les biscuits!
Prochain Caractéristique Quand la perspective change Le sentiment de liberté que procure le vélo est incomparable : de la toute première fois où vous avez quitté l’entrée chez vos parents jusqu’à votre dernière escapade sur votre sentier simple préféré. L’activité évolue, et chaque sortie a un contexte unique, mais votre amour du vélo ne devrait jamais changer. Des athlètes professionnels comme Wade Simmons et Jesse Melamed, maîtres de l’heure de notre sport, repoussent leurs limites grâce aux nouvelles technologies et réinventent sans cesse notre façon de rouler.
Caractéristique

Quand la perspective change

October 30, 2017

Le sentiment de liberté que procure le vélo est incomparable : de la toute première fois où vous avez quitté l’entrée chez vos parents jusqu’à votre dernière escapade sur votre sentier simple préféré. L’activité évolue, et chaque sortie a un contexte unique, mais votre amour du vélo ne devrait jamais changer. Des athlètes professionnels comme Wade Simmons et Jesse Melamed, maîtres de l’heure de notre sport, repoussent leurs limites grâce aux nouvelles technologies et réinventent sans cesse notre façon de rouler.

www.bikes.com pipeline

"En vélo de montagne, ce qui m’a toujours motivé est de trouver des lignes originales et d’arriver à enchaîner des sections hypertechniques à d’autres tout en fluidité. Je roule avec des pneus de 2,3 à 2,5 po depuis plus de 20 ans maintenant, alors leurs limites, je les connais. Avec des pneus format Plus, j’ai encore plus de choix de lignes, et j’adore ça!" – Wade Simmons

www.bikes.com pipeline

C’est grâce à sa créativité que Simmons évolue constamment. Dans les sentiers, il réussit l’impossible; même les sections les plus techniques semblent faciles sous ses roues. Et ça ne date pas d’hier : encore aujourd’hui, son rôle dans Shift – qui avait été déterminant pour le "parrain du Freeride"  tout jeune à l’époque – montre bien que c’est dans sa nature de redéfinir les limites du possible.

www.bikes.com pipeline

"J’ai compris que le grand avantage des pneus format Plus est qu’ils permettent de conserver l’élan et la vitesse à travers les obstacles. Le terrain accidenté, ces pneus n’en font qu’une bouchée! La pression d’air idéale peut être légèrement difficile à trouver, mais une fois que c’est fait, plus rien ne vous retient!" – Wade Simmons

www.bikes.com pipeline

Jesse est capable d’une concentration hors du commun, et ses résultats de compétition contre les plus rapides du monde le prouvent. Il sait quand foncer, et tous ceux qui ont roulé avec lui vous le diront : une fois sur le sentier, il ne recule devant rien. La détermination fait partie de son ADN, et son habileté à voir de nouvelles lignes et à les exploiter lui a permis de se démarquer dans les Enduro World Series comme dans son propre terrain de jeu, à Whistler.

"En roulant avec des pneus format Plus, je vois qu’il y a beaucoup de façons d’envisager un sentier. Mon esprit est plus ouvert aux possibilités, et je visualise mieux les différentes lignes lorsque je m’entraîne pour une épreuve des Enduro World Series." – Jesse Melamed

www.bikes.com pipeline

"Essayer le tout nouveau Pipeline, comme n’importe quel nouveau vélo, c’est vraiment enivrant! J’aime faire des sauts et m’amuser dans le sentier, et sur le Pipeline, je peux atterrir même dans les sections les plus ardues et m’en sortir sur deux roues. Chaque fois que je réussis une ligne absurde, j’ai envie d’en essayer une autre. C’est ma manière préférée de faire du vélo de montagne." – Jesse Melamed

www.bikes.com pipeline

Le nouveau Pipeline a 140 mm de débattement arrière, donc 10 mm de plus que le modèle précédent. Le système RIDE-9 intégré à la biellette permet un ajustement précis de la géométrie et de la suspension arrière du vélo. Jesse, bien connu pour s’élancer avec ardeur et le plus vite possible, règle sa suspension en position 1, la plus souple et progressive qu’offre le système. Wade, qui préfère davantage de souplesse à l’avant et une suspension arrière plus linéaire, privilégie la position 3.

"Jesse n’a pas froid aux yeux, j’adore rouler avec lui! Il me fait sourire parce qu’il me ressemble quand j’étais plus jeune : juste un gars sur son vélo, qui essaie des trucs impossibles. Pour moi, il incarne le “vrai” adepte du vélo de montagne, parce qu’il aime tous les aspects du sport. Quand nous roulons ensemble, un défi n’attend pas l’autre. C’est stimulant, nous enchaînons les obstacles difficiles en faisant les fous... et c’est exactement ça, l’esprit du vélo de montagne!" – Wade Simmons

 

Présenté par Rocky Mountain Bicycles
Mettant en vedette le tout nouveau Pipeline
Un film de Max Berkowitz
Riders : Wade Simmons et Jesse Melamed
Montage : Max Berkowitz
Typographie : Mike Taylor

Photographie : Robin O’Neill

Précédent Caractéristique Wade Simmons' Pipedream Built on the projections of the future and a fondness of the past, this is a story of Wade Simmons’ Pipedream.
Prochain Caractéristique In the Valley of the Sun Stretching through high mountain meadows and down deep winding valleys, Thomas Vanderham and Sam Schultz set out with their sights set on singletrack.
Caractéristique

POWERPLAY : Wade Simmons dans le sud de la France

June 26, 2017

Texte de Wade Simmons
Photos de Matt Wragg

J’ai toujours été dans les premiers à adopter une nouveauté, que ce soit des vélos de freeride en 1997 ou des vélos de montagne électriques en 2017. Quand Rocky Mountain m’a demandé de participer à la vidéo de lancement de l’Altitude POWERPLAY, je n’ai pas hésité une seconde. Le vélo de montagne, j’en mange. Montées, descentes, XC, freeride, vélos électriques — je carbure à tout ça. C’est pourquoi ce projet m’allumait. Et peut-être aussi parce que j’aime ça brasser les choses.

J’avais participé à la mise au point du vélo Altitude « ordinaire » et donné mon opinion sur certains des premiers prototypes électriques. Mais le but de ce projet était de présenter mes premiers essais du vélo Altitude POWERPLAY.

Après discussion, on a choisi d’aller dans le sud de la France, où il y a un climat chaud, des sentiers spectaculaires et de délicieux glucides. Comme l’Europe est la chef de file des vélos de montagne électriques, c’était l’occasion idéale de voir le produit de Rocky Mountain en action au pays des croissants et des accros à Strava.

Après un vol de nuit de Vancouver à Nice et quelques heures de route, on est arrivé au premier site de tournage, où nous attendaient nos amis Gaëtan et Gaëtan. Heureusement, l’un d’entre eux se fait appeler « Baguette »; son nom de famille ressemble à « du pain », et on sait combien le pain, pour les Français, c’est du sérieux.

Je souffrais d’un méchant décalage horaire, mais je n’ai pas pu m’empêcher de tester la bête. J’ai dit à Baguette : « C’est le moment de vérité. »

J’ai été complètement renversé. Dans la vidéo, on voit à quel point j’étais surexcité malgré le manque de sommeil; oui, j’avais vraiment l’air de ça! C’est à ce moment précis que j’ai constaté le potentiel réellement infini des vélos électriques.

Le lendemain, on a trouvé une paroi parfaitement courbée, qui semblait faite sur mesure pour le vélo. Mais l’approche était accidentée et légèrement ascendante.

« J’essaye ça! », me suis-je exclamé dès que je l’ai vue. Mais au fond de moi, je n’étais pas certain d’y arriver. J’ai pédalé quelques tours et réussi à la parcourir d’un bout à l’autre du premier coup.

Ce qui m’a le plus surpris, c’est combien cette deuxième source d’énergie ouvrait de nouvelles possibilités sur tous les terrains. Je pouvais parcourir la paroi de façon fluide en intégrant aussi toutes sortes d’éléments. Cet endroit était beaucoup trop amusant!

Suivant les conseils de Lilian, gérante de l’équipe des Enduro World Series de Rocky Mountain, on s’est rendu à Toulon pour changer de rythme. Les terrains là-bas sont incroyables : ils sont extrêmement techniques et offrent des panoramas époustouflants sur la mer Méditerranée. Pas étonnant que cette région produit des riders parmi les plus rapides du monde.

Ici encore, le vélo m’a épaté, mais lors de la montée cette fois. Bien que j’aie commencé ma carrière en faisant des courses de XC et que j’adore les montées techniques, je ne dis jamais non à un petit coup de pouce de la gravité. Avec le POWERPLAY, c’est le monde à l’envers. Je n’ai pas hésité à mettre ce gain de vitesse et de fluidité à mon service dans les montées saccadées et difficiles de la région.

Il faut toujours garder un œil sur le sentier et ne pas rater de virage! Sérieusement, ne ratez pas le virage.

Je suis bien conscient de la chance que j’ai de voyager aux quatre coins du monde pour faire du vélo, mais maudit que les journées commencent souvent tôt. Chaque matin (4 h, est-ce qu’on peut vraiment appeler ça le « matin »?), je me lève péniblement — avec la grâce d’une taupe myope et grognonne — pour profiter des premiers rayons de soleil.

« Je ne suis pas certain qu’on va pouvoir le faire aujourd’hui », m’a dit Brian, notre producteur, berger du troupeau et éternel angoissé. Une épaisse couche de brouillard marin nous enveloppait pendant qu’on allait chercher à déjeuner (ce n’est pas des farces, les Français tiennent mordicus à leur pain!).

L’équipe de tournage craignait que le brouillard ne se dissipe pas avant le lever du soleil. Mais puisqu’on a fait tout ce chemin...

La chance nous a souri, et pas à peu près! Le brouillard s’est dissipé en tourbillonnant au sommet des montagnes côtières escarpées. Et on a eu droit à un lever de soleil sensationnel, absolument inoubliable.

Je ne pensais même plus au vélo! Quand je me suis lancé vers les ruines embrumées, c’était complètement surréel. C’était l’une des meilleures journées de vélo que j’ai eue depuis très, très longtemps.

On a fini le tournage ce soir-là. On est toujours un peu fébriles à la fin d’un excellent voyage, quand on sait qu’on a réussi à avoir exactement ce qu’on cherchait. On a célébré à un casse-croûte au bord de l’océan, en nous remémorant les moments forts et en songeant à de nouveaux horizons.

Ce voyage m’a fait voir le vélo de montagne d’un autre œil. Les temps changent. J’ai l’impression que nous venons seulement de commencer à exploiter un potentiel infini. En France, je me suis rendu compte que je ne me servais pas du vélo de montagne électrique pour diminuer mes efforts, mais bien pour ouvrir des portes et faire des choses qu’un vélo ordinaire ne permettrait pas. On n’est jamais trop vieux pour apprendre! Je découvre de nouveaux tracés dans des sentiers connus et je m’amuse comme un fou. J’ai bien hâte de voir où tout cela mènera!

——

Roulez plus souvent, plus loin, plus vite. Le modèle Altitude POWERPLAY est un vélo de montagne électrique qui roule comme un vrai vélo de montagne. Il confère une puissance de pointe à un vélo de trail agressif, et rend les terrains incroyables accessibles à tous. Il est seulement offert sur certains marchés européens.

 

Caméra : Liam Mullany
Deuxième caméra : Gaëtan Riou
Montage : David Peacock et Liam Mullany
Production : Brian Park
Son en post-production : Keith White Audio
Photographie : Matt Wragg
Nous tenons à remercier spécialement Fred Glo, Lilian Georges, Edgar Martins, Tribe Sport Group, Gaëtan Riou, Sarah Tatine et Gaëtan Dupin.

 

« Omar »
Interprété par Bayonne
Avec l’autorisation de Mom + Pop
En vertu d’une entente avec Hidden Track Music
open.spotify.com/track/54f36LcrbW4X9XPtdBZr3N

 
 
Précédent Nouvelle Les nouveaux Instinct et Instinct BC Edition À la fois stable et agressif, l’Instinct est notre vélo de trail le plus polyvalent.
Prochain Nouvelle Le nouvel Altitude Powerplay Voici un vélo de montagne à pédalage assisté entièrement intégré qui s’inspire de la maniabilité et de la qualité de conduite légendaires de l’Altitude et y ajoute un système d’entraînement compact et puissant. Le nouveau système POWERPLAY a été conçu en parallèle avec le cadre, ce qui donne des bases très courtes, une cinétique de suspension optimisée, un centre de gravité très bas et un couple inégalé dans sa catégorie.
Nouvelle

Le nouvel Altitude Powerplay

May 25, 2017

Roulez plus souvent, plus loin, plus vite. Le modèle Altitude POWERPLAY confère une puissance de pointe à un vélo de trail agressif, et rend les terrains incroyables accessibles à tous.

Voici un vélo de montagne à pédalage assisté entièrement intégré qui s’inspire de la maniabilité et de la qualité de conduite légendaires de l’Altitude et y ajoute un système d’entraînement compact et puissant. Le nouveau système POWERPLAY a été conçu en parallèle avec le cadre, ce qui donne des bases très courtes, une cinétique de suspension optimisée, un centre de gravité très bas et un couple inégalé dans sa catégorie. Le résultat est un modèle électrique qui roule comme un vrai vélo de montagne et qui est parfait dans toutes les situations, que ce soit pour faire sa propre navette pour remonter n’importe quel sentier all-mountain, retrouver la fluidité entre les descentes, ou faire une randonnée éclair sur l’heure du déjeuner. 

Utilisation prévue : Trail agressif
Taille de roue : 27,5 po (Wide Trail)
Débattement avant : 160 mm
Débattement arrière : 150 mm

« Plutôt que d’installer un système existant encombrant, nous avons décidé de créer le nôtre et de redéfinir la catégorie. Le système POWERPLAY est né de la conception d’un système d’entraînement électrique adapté à la suspension et à la géométrie des véritables vélos de montagne; en fait, la géométrie et la position des pivots de l’Altitude POWERPLAY sont identiques que celles du nouveau modèle Altitude. C’est, à notre avis, le premier vélo électrique qui roule comme un vrai vélo de montagne. »

– Alex Cogger, directeur des gammes de produits de Rocky Mountain

 

Modèle Altitude — L’Altitude POWERPLAY a la même géométrie et la même performance de suspension que la plateforme Altitude standard. C’est le tout premier vélo de montagne électrique qui reproduit la conduite d’un véritable vélo de trail agressif.

Système d’entraînement de nouvelle génération — Le système d’entraînement POWERPLAY a été conçu de zéro pour procurer une véritable performance de vélo de montagne, tout en offrant le meilleur couple de sa catégorie, une capacité de batterie incroyable et un fonctionnement ultrasilencieux.

Pédalage assisté intuitif — Grâce au capteur de couple linéaire qui donne une réponse en puissance instantanée et en douceur, vous profitez d’une conduite intuitive et naturelle. Aucune familiarisation requise : embarquez et roulez.

Chargez rapidement et partez en puissance — La batterie de 48 V peut être rechargée en très peu de temps : il ne faut que deux heures pour que la batterie au lithium-ion atteigne 80 % de sa capacité de 632 Wh en option.

Soutien complet — Composants faciles à entretenir, pièces de remplacement et excellent soutien aux détaillants en Europe.

Système d’entraînement POWERPLAY

Le système d’entraînement POWERPLAY est né de notre désir de repousser les limites du vélo à assistance électrique. Nous savions, dès le début du projet, qu’il nous faudrait prendre une approche novatrice pour concevoir un vélo de montagne électrique à la hauteur de nos normes de géométrie et de suspension.

Le moteur est installé bas dans le cadre pour conserver un centre de gravité près du sol, et l’ensemble du système compact offre des bases très courtes et un boîtier de pédalier intégré au cadre plutôt qu’au moteur. Nous avons utilisé un moteur triphasé sans balais à haute efficacité pour produire un couple inégalé dans sa catégorie et un fonctionnement ultrasilencieux. Afin d’obtenir une réponse en puissance instantanée dans les sentiers, nous avons positionné le capteur de couple entre le plateau et l’engrenage d’entraînement et notre batterie 48 V permet une recharge ultrarapide.

Conçu en collaboration au Canada, le système d’entraînement POWERPLAY est un système de pédalage assisté épuré, léger et puissant qui nous aura permis de créer un vélo électrique qui reproduit la conduite d’un vélo de montagne véritable.

Caractéristiques du système d’entraînement POWERPLAY
  • Moteur triphasé sans balais à haute efficacité procurant le meilleur couple de sa catégorie.
  • Réponse en puissance instantanée et naturelle offrant une conduite intuitive grâce à un capteur de couple linéaire.
  • Fonctionnement ultrasilencieux.
  • Batterie de 48 V à chargement ultrarapide avec gestion thermique dans des conditions à couple élevé.
  • En prévention des grincements et de l’usure, les forces de pédalage sont isolés du système d’entraînement grâce au boîtier de pédalier intégré au cadre plutôt qu’au moteur.
  • Rigidité accrue grâce à un boîtier de moteur structural.
  • Moteur compact et discret avec boîtier renforcé et protège-plateau intégré au support moteur.
  • Conception sans écran avec télécommande discrète pour une expérience de conduite authentique.
  • Télécommande installée sur le guidon affichant le niveau d’assistance, l’état de la batterie et un outil de diagnostic et contrôlant les trois niveaux d’assistance et le mode marche.
  • Application mobile optionnelle eBikeMotion (iOS et Android) avec connexion Bluetooth proposant toutes sortes d’options de personnalisation, l’estimation de l’autonomie, le suivi des trajets et plus encore.
  • Incroyable batterie au lithium-ion de 632 Wh offerte en option.
  • Résistance minimale au dépassement de la vitesse du moteur ou au débrayage du système grâce à la butée de débrayage du pédalier et à l’élimination de la boîte de vitesses typique des vélos électriques.
  • Système d’entraînement électrique de troisième génération en développement depuis 2010.
  • Soutien aux détaillants (service et pièces) en Europe.
  • Pièces exposées à l’usure (boîtier de pédalier, pignon d’entraînement) pouvant être entretenues en boutique avec les outils courants.
  • Compatible avec le pédalier et le boîtier de pédalier standard Race Face.
  • Chargez rapidement et partez en puissance : chargement rapide de 1 heure 40 minutes (80 %) pour la batterie de 500 Wh, ou de 2 heures (80 %) pour la batterie de 632 Wh.

Caractéristiques du vélo
  • Cadre carbone SMOOTHWALL.
  • Poids :
    • Altitude POWERPLAY Carbon 90 : 21,6 kg (47,6 lb), taille M.
    • Altitude POWERPLAY Carbon 70 : 22,3 kg (49,2 lb), taille M.
    • Altitude POWERPLAY Carbon 50 : 22,3 kg (49,1 lb), taille M.
  • Système RIDE-9 permettant un ajustement de la géométrie et de la suspension sur mesure.
  • Toutes les tailles peuvent loger une bouteille d’eau dans le triangle avant.
  • Géométrie et positions de pivots identiques au modèle Altitude standard, avec cinétique de suspension optimisée pour le couple supplémentaire de la chaîne.
  • Poulie-guide supérieure redressant la ligne de chaîne pour une usure réduite de la transmission.
  • Boîtier de pédalier intégral faisant partie du cadre et non du système d’entraînement – améliorant la rigidité et prévenant les grincements et l’usure.
  • Boîtier de pédalier PF92 standard, facile à entretenir en boutique et facilement remplaçable.
  • Pivots dissimulés à côté unique aux bases et aux haubans, réduisant la largeur du triangle arrière – réduisant le frottement des talons, tout en utilisant le standard « Boost ».
  • Pivots à roulement à cartouche scellée Enduro MAX avec quincaillerie simplifiée.
  • Roulements à billes dans les œillets des amortisseurs conçus pour améliorer la sensibilité aux petits chocs.
  • Conçu pour les pneus de type Wide Trail de 27,5 x 2,5 po pour une performance précise en trail agressif; compatible avec les pneus de 26 po + (26 x 3,0 po).
  • Simple et épuré : très grandes ouvertures sur le tube diagonal facilitant le passage interne des câbles, avec passage interne complet des câbles de la tige de selle télescopique et des câbles de vitesse et de frein dans le triangle avant.
  • Axe boulonné léger pour une quincaillerie moins complexe et une sécurité accrue lorsqu’utilisé avec un entraînement électrique.
  • Jeu de direction conique ZS44 | ZS56.
  • Freins de 180 mm de type post-mount.
  • Standard « Boost ».
  • Spécifique aux transmissions 1x.
  • Amortisseur métrique, 210 x 55 mm.
  • Technologies
    • Système d’entraînement POWERPLAY
    • Carbone SMOOTHWALL
    • Alliage FORM
    • Système d’ajustement RIDE-9
    • Suspension SMOOTHLINK
    • Réglages des amortisseurs spécifiques à la taille

 

Disponibilité en grandeurs et modèles limités à partir de juillet 2017. Voir tous les modèles et couleurs.

Disponible seulement dans ces marchés Européens: France, Portugal, Espagne, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Autriche, Slovaquie, Slovènie, Angleterre, Suisse et Italie.

Précédent Caractéristique POWERPLAY : Wade Simmons dans le sud de la France POWERPLAY : Wade Simmons dans le sud de la France
Prochain Caractéristique Fourtified Quatre cavaliers. Quatre par quatre. Les quatre feuilles d’un trèfle. Les quatre fers en l’air. Fourtified. Wade Simmons, Rémi Gauvin, Vaea Verbeeck et Carson Storch se sont rendus aux quatre coins du monde pour essayer leur nouvel Altitude devant nos caméras.
Caractéristique

Fourtified

May 14, 2017

Quatre cavaliers. Quatre par quatre. Les quatre feuilles d’un trèfle. Les quatre fers en l’air. Fourtified. Wade Simmons, Rémi Gauvin, Vaea Verbeeck et Carson Storch se sont rendus aux quatre coins du monde pour essayer leur nouvel Altitude devant nos caméras.

LOS ANGELES, CALIFORNIE
Texte et rider : Wade Simmons
Photos : Brian Vernor

Cette année, l’hiver en Colombie-Britannique a passé à l’histoire. Il était parfait pour le ski, mais pas tellement pour le vélo. Et moi, je tourne en rond comme un animal en cage quand je dois rester loin des sentiers. J’ai donc sauté sur l’occasion de dévaler les pentes bien au chaud dans la région de Los Angeles, sur le nouvel Altitude.

Conseil de pro : Quatre heures du matin, c’est le moment idéal pour sortir de la maison si on veut éviter les embouteillages de Los Angeles.

Los Angeles ne se trouve pas en tête de liste des meilleures destinations de vélo de la plupart des gens, moi y compris. Comme c’est la plus grande ville de la côte ouest américaine et qu’elle est paralysée par les pires embouteillages au pays, je me suis mis à me demander pourquoi nous y allions, au juste. Pourrions-nous échapper aux griffes de la ville et rendre justice au nouveau vélo? Toujours est-il que notre photographe et homme de la situation Brian Vernor nous a accueillis à l’aéroport. Moins d’une heure plus tard, il dissipait mes doutes devant des tacos d’enfer et une horchata au café. Il m’a promis que le vélo serait aussi bon que la bouffe.

Juste au cas où Vernor me contait des pipes, j’avais prévu un plan B. En 20 ans de recherche de pistes à filmer, j’ai visité la région à plusieurs reprises. Il me restait encore quelques filons à explorer. J’avais envie de le faire cette fois-ci.

Pour tout vous avouer, mes craintes étaient entièrement infondées. L’offre dans la région de Los Angeles est vaste et diverse. Nous avons parcouru des pistes urbaines simples et fluides, des sentiers subalpins pas trop sinueux, des sauts et des talus fraîchement aménagés, et quelques pistes en haute montagne. Il y en avait donc pour tous les goûts, et à seulement une heure de route du Hollywood Hotel, où nous logions. Bref, peut-être que le vélo était meilleur que la bouffe…

DERBY, TASMANIE
Texte et rider : Rémi Gauvin
Photos : Dave Trumpore

La deuxième ronde des Enduro World Series a mené la Rally Team à Derby, en Tasmanie. Sur ce réseau de sentiers aménagé il y a seulement trois ans, nous devions franchir sept étapes plus différentes les unes que les autres, qui s’étiraient sur 57 km avec 1 700 m de montée.

Le temps ensoleillé et doux de l’entraînement s’est changé en pluie le jour de la course, transformant nombre de pistes déjà difficiles en véritable bourbier. La deuxième étape comportait la très redoutée crevasse large d’un mètre sur Detonate; de nombreux riders ont été aspirés à l’intérieur et recrachés sur les rochers en contrebas. Mais le vrai défi de la course, c’était au début de la quatrième étape, où l’eau avait lavé la terre, qui aurait ralenti notre course, d’un jardin de roches lisses rempli de trous.

J’avais travaillé fort à m’adapter aux conditions changeantes pendant la course, et au fil de la journée, j’ai retrouvé mes forces, arrivant au quatrième rang à l’étape six. Assez rapide, elle permettait d’aller constamment à haute vitesse, ce qui convient à mon style. L’étape sept prévoyait un bref parcours dans le bois suivi d’un sprint jusqu’à la ligne d’arrivée. Ça me rappelait un peu les sentiers du North Shore, et c’était tant mieux. Il faisait un sale temps, j’avais froid, je ne voulais pas être si sale, mais j’ai continué.

Au bout du compte, j’ai réussi à me classer au neuvième rang, atteignant enfin mon but de figurer parmi les dix meilleurs dans une course des EWS. La Rally Team a remporté la victoire par équipe, tous les membres ayant fait bonne figure. Nous sommes tous ravis, mais nous nous préparons déjà pour la prochaine ronde!

SUNSHINE COAST, COLOMBIE-BRITANNIQUE
Texte et rider : Vaea Verbeeck
Photos : Margus Riga

La neige avait gagné le niveau de la mer à Vancouver, mais je voulais me mettre en selle et voir de quel bois se chauffait le nouveau vélo. Une solution s’imposait : la Sunshine Coast. Les conditions sur les sentiers y sont incroyables presque toute l’année, et le Coast Gravity Park abrite certaines de mes pistes préférées dans le monde entier.

J’aime ce parc. Les gens, l’ambiance et la belle ville de Sechelt contribuent à en faire une destination de choix. [Même si, pour une raison ou une autre, tout Sechelt utilise la police Papyrus... Qu’est-ce qui cloche? – Réd.] C’est l’un des endroits où je peux retrouver la sensation d’aller vite sur un vélo pendant la saison morte. Les responsables travaillent d’arrache-pied pour que leurs sentiers soient impeccables, et c’est le pendant idéal aux pistes techniques du North Shore.

Nous devions nous dépêcher à tourner les images parce qu’un système dépressionnaire majeur s’approchait, mais nous avions hâte de profiter de quelques jours de temps clair. Il faisait beau et sec, mais ô combien froid! On aurait dit des sentiers de verre parsemés d’aiguilles de pin – la recette parfaite pour me projeter sur la tête! Les virages sculptés à la perfection étaient blanchis de givre, ce qui produisait des sons étranges et donnait un aspect surréel à ma descente. Je ne sais même pas si j’avais trop d’adhérence ou pas assez.

Même si je redoutais de m’aventurer avec ce vélo en terrain naturel dans des conditions difficiles, je me suis rapidement habituée à ma nouvelle monture et j’ai commencé à prendre ma vitesse de croisière. Le ciel était bleu, j’avais les clés du parc en main et je me suis attaquée à des talus intouchés. À la fin, j’avais un nouveau vélo préféré, c’était assurément le moment fort de ma saison morte, et j’avais vite oublié la température sous le point de congélation.

Je suis reconnaissante de ces journées passées à dévaler les pistes, et j’ai l’intention de continuer de m’amuser cette saison!

QUEENSTOWN, NOUVELLE-ZÉLANDE
Texte et rider : Carson Storch
Photos : Tyler Roemer

Chaque passage sur la Fernhill Loop au-dessus de Queenstown a été épique. On y trouve un peu de tout. On monte sur un terrain alpin mixte, puis on s’enfonce dans des forêts indigènes cachant çà et là des descentes rapides. On aboutit au monument de McGazza, on présente ses respects à la légende, et on s’engage dans Salmon Run; un mélange de descentes techniques abruptes et de loam. Eh bien, sachez que ce vélo est fait pour la boucle.

J’ai aussi passé pas mal de temps dans le vélo-parc Skyline à Queenstown. J’avais réglé le système RIDE-9 à la position la plus faible. La suspension était assez rigide et le rebond, lent. Quand j’ai fait un 450° sur le tremplin, c’était tellement confortable! J’avais l’impression d’être sur un vélo de slopestyle. Puis quand j’ai repris les pistes d’assaut, il était vif et réceptif, absorbant des impacts assez solides comme si de rien n’était. C’est un vélo merveilleux en tout point.

La Nouvelle-Zélande est mon pays préféré; c’était donc un rêve devenu réalité de m’y rendre pour mettre le nouvel Altitude à l’essai.

Présenté par Rocky Mountain Bicycles
Mettant en vedette Altitude
Réalisation : Liam Mullany
Production : Brian Park
Riders : Wade Simmons, Rémi Gauvin, Vaea Verbeeck et Carson Storch
Caméra : Liam Mullany, Harrison Mendel et John Parkin
Montage : Liam Mullany
Couleurs : Sam Gilling
Son en post-production : Keith White Audio
Musique originale : Thinnen

 

Précédent Nouvelle Le nouvel Altitude Powerplay Voici un vélo de montagne à pédalage assisté entièrement intégré qui s’inspire de la maniabilité et de la qualité de conduite légendaires de l’Altitude et y ajoute un système d’entraînement compact et puissant. Le nouveau système POWERPLAY a été conçu en parallèle avec le cadre, ce qui donne des bases très courtes, une cinétique de suspension optimisée, un centre de gravité très bas et un couple inégalé dans sa catégorie.
Prochain Nouvelle RMB x 7Mesh: Coastal Collaboration For the 2017 season we are launching the Coastal Collaboration with 7mesh Industries! The tightly focused collection features core 7mesh garments with Rocky Mountain design elements.
Nouvelle

Le nouvel Altitude

March 17, 2017

Menez la catégorie trail bike vers de nouveaux sommets. Souvent imité, jamais surpassé : le tout nouveau modèle Altitude repousse les limites du vélo de trail moderne.

Pour 2018, nous avons conçu un tout nouveau cadre qui offre une rigidité accrue, un pédalage plus efficace et une meilleure sensibilité aux petits chocs, et qui comprend une multitude de caractéristiques de nouvelle génération. Maintenant offert en carbone ou en alliage, le modèle Altitude est doté d’un système de réglages multiples RIDE-9MC prêt à affronter n’importe quel terrain : du loam technique de la Colombie-Britannique aux sentiers usés des Enduro World Series, en passant par les sauts fluides de la Nouvelle-Zélande et le slickrock de Moab.

« L'Altitude a toujours été mon vélo à tout faire, que ce soit pour les montées techniques du "North Shore" ou les descentes corsées des Alpes italiennes. La nouvelle version, c’est une amélioration de tout ce que j’aime de ce vélo : il est fluide, rigide, stable, relâché, silencieux, et parfait dans tous ses détails. Tout comme le vieux freerider que je suis, l’Altitude s’améliore au fil des années! » – Wade Simmons

Utilisation prévue : Trail agressif
Taille de roue : 27,5 po « Wide Trail »
Débattement avant : 160 mm
Débattement arrière : 150 mm
 

Performance de suspension améliorée

  • Nous avons amélioré la progressivité générale et le support à l’affaissement initial, tout en augmentant la sensibilité aux petits chocs. Les valeurs d’anti-affaissement plus élevées procurent une efficacité de pédalage nettement supérieure.

Caractéristiques de nouvelle génération

  • Évolution complète de toute la plateforme : axes vissés, pivots dissimulés à roulement à bille à côté unique, guide-chaîne Spirit Guide intégré, standard Boost et compatibilité avec les amortisseurs métriques.

Système Ride-9MC repensé

  • Notre système Ride-9MC, qui permet un ajustement de la géométrie et de la suspension sur mesure, est désormais installé dans la biellette de suspension pour un ensemble plus léger et étroit.

Géométrie progressive

  • Pour améliorer le contrôle et les qualités de descente, nous avons allongé la portée, ouvert l’angle du tube de direction et abaissé le boîtier de pédalier. Nous avons également conservé des bases courtes pour améliorer la précision de la conduite et donné un angle relativement prononcé au tube de selle pour une montée efficace.

 

 

Caractéristiques techniques

  • Augmentation de l’anti-affaissement pour un pédalage plus efficace.
  • Géométrie conçue pour les pneus de 27,5 po de type Wide Trail et compatible avec les pneus de 26 po +.
  • Roulements à billes dans tous les pivots, y compris dans l’œillet inférieur de l’amortisseur (aussi compatible avec les amortisseurs des autres fabricants).
  • Pivots dissimulés à côté unique assurant un dégagement maximal au niveau des talons.
  • Axe arrière vissé plus léger.
  • Gestion améliorée du câblage : grandes ouvertures sur le tube de direction et le tube diagonal, passage interne du conduit de frein et du câble de vitesses avec gainage complet dans le triangle avant.
  • Compatibilité ultérieure et simultanée avec les technologies Di2, Fox Live et la tige de selle télescopique.
  • Les longueurs de tubes de selles ont été ajustées pour tenir compte des tiges téléscopiques plus longues à leur insertion maximale.
  • Protecteurs intégrés pour la base et le tube diagonal * Les protecteurs sont toujours en développement. Les premiers vélos Altitude 2018 livrés ne comprendront pas les protecteurs intégrés pour le tube diagonal; ceux-ci seront livrés gratuitement aux boutiques dès qu’ils seront prêts.
  • Guide-chaîne Spirit Guide intégré monté sur ISCG05 à deux vis.
  • Transmission 1x seulement.
  • Hauteur en surplomb moins élevée.
  • Rigidité accrue grâce à un hauban monobloc, à un nouveau profil et à un tissage amélioré (rigidité latérale 25 % supérieure).
  • Compatibilité avec les pièces modernes (standard Boost, longueur de l’amortisseur métrique, freins de 180 mm de type post-mount, etc.).
  • Toutes les tailles peuvent recevoir une bouteille dans le triangle avant, même en utilisant un amortisseur avec réservoir.
  • Tailles : XS à XL.
  • Poids :
    • Cadre et amortisseur : 2 470 g (5,45 lb), taille M.
    • Protecteurs, guide-chaîne et axe : 260 g (0,57 lb).
    • Altitude Carbon 90 et Altitude Carbon 70 (complet) : 12,88 kg (28,4 lb), taille M.

Appellation: Par souci de clarté dans la description de notre gamme, nous avons modifié nos conventions d’appellation. Les modèles « Altitude 790 MSL » et « Altitude 750 » s’appellent désormais « Altitude Carbon 90 » et « Altitude Alloy 50 », respectivement. Le vélo Altitude utilise toujours un cadre en carbone SMOOTHWALL de qualité supérieure ou un cadre en alliage FORM, et les valeurs plus élevées indiquent encore des caractéristiques plus haut de gamme.

Athlète: Vaea Verbeeck
Photo: Margus Riga
Endroit: Sunshine Coast, C-B

Athlète: Remi Gauvin
Photo: Dave Trumpore
Endroit: Derby, Tasmanie

Athlète: Carson Storch
Photo: Tyler Roemer
Endroit: Queenstown, Nouvelle-Zélande

Athlète: Wade Simmons
Photo: Brian Vernor
Endroit: Californie du sud, USA

Certains modèles et certaines tailles offerts à compter du 15 mai. La disponibilité peut varier d’une région à l’autre.

Précédent Revue de presse First ride on the new Altitude Bike Magazine's Ryan Palmer was one of a select few journalists to get an advance look at our new Altitude.
Prochain Nouvelle L’équipe de freeride 2017 de Rocky Mountain : quatre générations de riders Rocky Mountain Bicycles annonce avec un immense plaisir que Wade Simmons, Thomas Vanderham et Geoff Gulevich seront de la partie en 2017.

Pages